110 postes supprimés à Euralis

La coopérative agroalimentaire Euralis a annoncé vendredi la suppression de 110 postes au sein de son pôle alimentaire, qui concentre les activités foie gras et traiteur, ainsi que le redéploiement de 86 postes.

Ce plan social, qui frappe plusieurs sites en France, fait suite aux mauvais résultats de cette branche d'Euralis qui est confrontée à un marché "très concurrentiel", à une forte variation des matières premières agricoles et à des pertes financières dans des activités non stratégiques, selon un communiqué.

 Pour "sauvegarder sa compétitivité", la coopérative a présenté vendredi matin aux représentants du personnel un plan social qui prévoit la "suppression nette de 110 postes et au transfert de 36 postes", tandis que "50 postes seraient proposés au reclassement interne", a ajouté la direction dans son communiqué.

Plusieurs sites vont être fermés : les plates-formes logistiques de Pont-Sainte-Marie (Aube) et de La Tour du Pin (Isère) ainsi que les sites industriels de Roye (Somme) et Château-Renard (Loiret). Les activités (plats cuisinés) de l'unité de Roye seront rapatriées dans l'usine de Dunkerque.

Jeudi, Euralis avait déjà annoncé le regroupement des activités de Stalaven (charcuterie, plats cuisinés), aujourd'hui réparties dans trois sites des Côtes-d'Armor, sur le même site d'Yffiniac, au sud de Saint-Brieuc.

Le pôle alimentaire compte 3.098 salariés

La coopérative a annoncé un investissement de 7 millions d'euros pour permettre ce regroupement qui se déroulera en 2012 et 2014 et sans suppression de postes si un accord d'entreprise pour "faire évoluer l'organisation du travail" est signé. Faute d'accord, 26 postes supplémentaires seront supprimés, a prévenu la direction.

Au cours de son exercice 2010/2011, le pôle alimentaire a enregistré pour la deuxième année consécutive un résultat négatif, de 9,1 millions d'euros, a-t-on appris auprès de la direction d'Euralis. En 2009/2010, la perte s'était déjà élevée à 6,7 millions d'euros.

Ce pôle est le deuxième contributeur au chiffre d'affaires de la coopérative avec des ventes de 536 millions d'euros sur un total de 1,3 milliard d'euros, soit 39% du total. Le pôle alimentaire compte 3.098 salariés, soit 57% des 5.300 employés de la coopérative.

Le pôle agricole d'Euralis affiche un chiffre d'affaires de 587 millions, contribuant à hauteur de 43% de l'activité de la coopérative. Enfin le pôle semences, dernier des trois métiers d'Euralis, a enregistré un chiffre d'affaires de 126 millions d'euros (9% du total).

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires