200 agriculteurs récoltent 250 panneaux en Eure-et-Loir

200 agriculteurs récoltent 250 panneaux en Eure-et-Loir
Photo facebook Fdsea d'Eure-et-Loir

Environ 200 agriculteurs d'Eure-et-Loir ont manifesté mardi soir, à Chartres, contre la réforme de la Politique Agricole Commune (PAC) et l'écotaxe, en déposant devant la préfecture une récolte de 250 panneaux de signalisation routière. Ils y ont en outre déversé sept tonnes de déchets de maïs.

A l'appel de la FDSEA d'Eure-et-Loir et des Jeunes agriculteurs (JA), les manifestants se sont rassemblés vers 22h devant la préfecture, à Chartres, après être allés décrocher, par groupe, et dans tout le département, environ 250 panneaux de signalisation, principalement des interdictions de circulation pour les poids-lourds, mais aussi quelques panneaux d'indication, dont celui d'un hôpital psychiatrique.

Le fruit de leur récolte a été déposé bruyamment sur la chaussée devant les forces de l'ordre, pendant que d’autres lançaient des pétards et des fusées de feu d'artifices.

Ils ont ensuite étalé sept tonnes de poussières de déchets de maïs sur le parvis de la préfecture, sans épargner les policiers qui gardaient l'entrée. Ils se sont ensuite rendus en cortège sous les fenêtres de la résidence du préfet d'Eure-et-Loir.

Cette manifestation est la troisième organisée en Eure-et-Loir depuis trois semaines, pour protester contre la réforme de la PAC qui priverait les agriculteurs du département de 30 millions d'euros, du fait du paiement redistributif et le transfert des fonds du premier pilier (soutien des prix) vers le second pilier (développement rural).

"Le ministre de l'Agriculture nous snobe. Il ne veut pas nous entendre. Alors nous allons amplifier le mouvement", a déclaré Thibault Guillou, président des JA d'Eure-et-Loir. "Nous manifestons aussi contre l'écotaxe qui est une charge encore supplémentaire pour nos fermes et nos filières". L'Eure-et-Loir est l'un des départements français où se trouvent le plus grand nombre de kilomètres de routes soumis à l'écotaxe.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 7

martine

attention au dos d’âne et à la chaussée glissante !

beberino

kel honte pour la profession!!!!!

fairytales

le president des JA du 28 ," le ministre ne veut pas nous entendre " , c'est pas parce que tu dis quelquechose que tout le monde doit t'obeir gamin , à la maison tu as été eduqué comme ça , mais la vrai vie c'est pas ça , pas evident de vivre sans la cuillere en argent

narthex

Quel manque de créativité de la part de ces gens....ils mordent en étant sur de ne rien risquer, pourquoi ne s'attaque t ils pas à leurs vrai "ennemis" ....chez nous on appel ça des courtes bottes.....de plus , une question me vient: qui serait responsable en cas d'accident de la route du à l'absence d'un panneau.....ce n'est pas à souhaiter bien sur mais je vois d'ici la contre pub que cela leur ferait...

mouais

de quel clichés parles tu tu n'as jamais vu les bagnoles sur la parking de la saussaye? ni les petits peteux de l'ihedrea fils a papa catho bcbg qui ne se frequente qu'entre eux ....evidemment qu'ils ralent quand tu gagnes 15000 euros par mois et qu'on t'en prend un peu tu rales

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier