31ème vente de reproducteurs charolais : un succès !

Clémence Besnard - Chambre d'Agriculture de la Marne

31ème vente de reproducteurs charolais : un succès !

Les 40 reproducteurs charolais étaient sur leur 31 pour la traditionnelle vente aux enchères de la station d’évaluation de Champagne-Ardenne. Les acheteurs ont répondu présents et les enchères se sont envolées à Sommepy-Tahure.

Des acheteurs nombreux

Les acheteurs sont venus nombreux ce mercredi 30 janvier pour admirer les 40 reproducteurs mis en vente à la station d’évaluation raciale de Sommepy-Tahure. La tradition du « grand froid » n’a pas été respectée ce qui a plutôt été apprécié lors de la journée. Il est vrai que le bâtiment de Sommepy est réputé pour sa « froideur » légendaire ! Près de 350 personnes sont donc venues voir les résultats génétiques de la 31ème série, parfois d’assez loin voire de l’étranger avec des éleveurs du Luxembourg. Le matin, les éleveurs ont pu faire leur choix lors de la présentation des taureaux. La vente aux enchères s’est déroulée l’après-midi suivie de la vente libre par options.

De bons résultats génétiques

Sur les 43 taureaux évalués, 40 ont été mis en vente suite à leur indexation. La vente aux enchères concernait 26 taureaux. Le niveau génétique était plus qu’honorable avec un IMOCR (index de synthèse morphologie croissance) en moyenne de 108. Les taureaux vendus aux enchères ont tous été qualifiés RJR «  Reproducteurs Jeunes Recommandés » par le Herd-Book Charolais. Les éleveurs ont ainsi pu trouver leur bonheur parmi des animaux plutôt type élevage avec de bons résultats en développement squelettique, des taureaux type viande avec de la croissance et du développement musculaire, d’autres à vêlage facile et également des « Sans Cornes ». Notons par ailleurs que ces derniers seront de plus en plus nombreux à intégrer les stations d’évaluation étant donné les attentes sociétales et les souhaits  des éleveurs quant à la pénibilité de l’écornage.

Deux taureaux à plus de 5000 € !

 Au total 34 taureaux ont été vendus, 25 aux enchères et 9 aux options. Le prix de vente moyen à l’enchère est de 3530 €, en forte hausse par rapport à l’an dernier. Les acheteurs proviennent essentiellement des Ardennes, de la Meuse, de l’Aisne et de la Marne. Un taureau marnais partira dans un élevage luxembourgeois. Les deux taureaux sortant en tête de la 31ème série ont été vendus à plus de 5000 €, du jamais vu en 31 ans d’existence de la station régionale !

Sachez également que six taureaux n’ont toujours pas été acquis. Si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à contacter Michel Gallois (CAPéVAL) au 03.26.85.71.71 ou Clémence Besnard  (Chambre d’agriculture de la Marne) au 03.26.64.95.03.

Plus de renseignements sur les taureaux vendus sur le site internet de la Chambre d’agriculture de la Marne www.marne.chambagri.fr (rubrique « Optimiser mes productions » puis « Elevage »).

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires