4-5 septembre à Sementron : Fête de l'Agriculture : « Demain je nourrirai la planète !»

JA 89

4-5 septembre à Sementron  : Fête de l'Agriculture : « Demain je nourrirai la planète !»

Depuis dix ans, la Fête de l'Agriculture convie le grand public à découvrir l'agriculture d'aujourd'hui et de demain.

Un rendez-vous incontournable

Les Jeunes Agriculteurs du canton de Toucy se sont réunis tout au long de l'année pour organiser ce grand rendez-vous les 4 et 5 septembre 2010 au coeur de la Puisaye Forterre.

Cette année, la commune de Sementron (à proximité de Toucy) accueillera 5000 à 7000 visiteurs pour la finale régionale des labours Bourgogne Franche Comté, soit 8 départements concernés. Cette fête a pour ambition de rassembler les différentes filières et la découverte des produits du terroir.
Lors de ces deux journées, vous trouverez tous les acteurs de Bourgogne et Franche Comté ainsi que de nombreuses animations : show de moiss'bat cross, baptêmes de l'air en hélicoptère, démonstrations de chiens de troupeaux, structures gonflables, démonstrations de vieux matériel, jeux pour enfants et adultes et une mini ferme

Quel programme !

Ouverture au public : 10h à 19h.

Programme du 4/09/2010 :
14h Finale départementale de labour
17h Remise des prix

Programme du 5/09/2010 :
9h Finale Régionale de labour
10h30 Inauguration de la Fête Régionale de l'Agriculture
17h Remise des prix

Les bonhommes de pailles situés aux alentours du site vous donnent le ton festif de cette manifestation.

Contact :
Cyril GIRAULT : 06.16.10.29.06
JA 89 :03.86.46.93.19

A propos de Jeunes Agriculteurs :

Fondé en 1957, Jeunes Agriculteurs est le seul syndicat professionnel composé exclusivement de jeunes âgés de moins de 35 ans. Animé par un esprit de solidarité et de convivialité, JA a pour objectifs de défendre les intérêts des jeunes agriculteurs et de favoriser l'accès au métier d'agriculteur pour assurer le renouvellement des générations en agriculture.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier