41 départements concernés par les restrictions d'eau

S C

41 départements concernés par les restrictions d'eau
Dans certains départements, la sécheresse a stoppé la croissance des maïs (@Pleinchamp).

86 arrêtés préfectoraux sont en vigueur dans une quarantaine de départements (au 17 juillet) pour limiter la consommation d'eau, selon le ministère du Développement durable.

Les départements les plus touchés sont l'Eure-et-Loir, le Loiret, le Maine-et-Loire, l'Indre-et-Loire, l'Indre, la Charente, la Gironde, la Dordogne, le Lot-et-Garonne, le Lot, le Tarn-et-Garonne et le Tarn.

Dans ces départements (en rouge sur la carte), certaines zones ont été placées en crise, c’est-à-dire que tous les prélèvements non prioritaires sont interdits  y compris des prélèvements à des fins agricoles . Seuls les prélèvements permettant d'assurer l'exercice des usages prioritaires sont autorisés (santé, sécurité civile, eau potable, salubrité) ».

Les autres zones placées en alerte font l'objet de réduction : réduction des prélèvements agricole de 50% ou plus (ou (ou interdiction plusieurs jours  par semaine), limitation plus forte des prélèvements pour l'arrosage des jardins, espaces verts, golfs, lavage des voitures, ..., jusqu'à l'interdiction de certains prélèvements. Celles en vigilance font l'objet de campagnes d'information et d'incitation pour les particuliers et les professionnels à faire des économies d'eau.

Pour plus de détails voir le site du le ministère du l'Ecologie et du Développement durable.

Source PROPLUVIA

 

Sur le même sujet

Commentaires 7

maïsiculteur

je trouve ton débat pas constructif . Pour moi les aides en agriculture on bénéficié plus à la filière que aux agri. C'est pour cela que l'on vends à perte aujourd'hui.

Farmer45

Bonjour je suis un con de paysan irrigant en terre beauceronne donc pas malheureux , pour mon quotas maximum en résumé quand il pleut 6.5 MM je peut en prélever 1 MM cette eaux si bénéfique traverse le sol de mon exploitation descend a la nappe sans faire payer de taxe de droit de passage à l' agence Loire Bretagne en remerciement des points de captage sont instaler pour alimenter nos parisiens qui après traitement en station épuration rejettent en rivières notre nappe descend .... Et remerciement nos chères parisiens nous renvoies les boues de stations ... Et dire que épandage d ' engrais au printemps polluer air des parisiens comprendre c' est désobéir donc je reste con....

Etencore

Bien sur- les subventions ont profité à papa + les primes pendant des années , primes qui sont rentrés dans les dpu du fiston defiscalise grâce a sa reprise

titi

L irrigation a toujours servi les industriels faut pas se tromper de combat la preuve les légumes et pomme de terre peuvent être irrigue à tout va

CLOCHE215

ne sommes-nous pas fragilisés à cause du climat actuel(sécheresse), des décisions politiques, de ceux qui tirent les ficelles de la finance, de la méchanceté (souvent) du voisinage....bon courage...

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier