42.712 tracteurs neufs immatriculés en 2012

Raphaël Lecocq

42.712 tracteurs neufs immatriculés en 2012

Après une progression de 21,8 % en 2011, le marché des tracteurs neufs a enregistré une hausse de 12 % en 2012. Le record de 2008 et ses 43661 immatriculations ne sont pas battus.

Le mois de décembre n’a pas failli à la tradition. Avec 6182 immatriculations, il concentre à lui seul près de 15 % des ventes de l’année. Une nouvelle année faste pour l’agroéquipement, tout du moins pour ce qui en constitue la tête de pont, à savoir les tracteurs, qui pèsent pour environ un tiers du marché global des machines neuves en France. Selon Axema, l’Union des industriels de l’agroéquipement, 42.712 nouveaux tracteurs ont été immatriculés en 2012 contre 36.530 en 2011, soit une progression de 12 % en nombre d’unités.

Il faudra attendre quelques mois et la conférence de printemps d’Axema pour avoir un bilan exhaustif du marché 2012 ainsi que les perspectives du marché 2013.

La plus forte progression pour les 220 ch et plus

Dans la catégorie des tracteurs standards à quatre roues motrices, qui représentent 71 % des immatriculations, la plus forte progression est à mettre à l’actif des tracteurs de 220 ch et plus, dont les ventes progressent de 59,2 % (avec 2210 unités) alors que l’ensemble de la catégorie est créditée d’une hausse de 12,9 %. En nombre d’unités, les 120 ch à 149 ch arrivent en tête (6822) , devant les 100 à 119 ch (6384) et les 80 à 99 ch (5153).

Les tracteurs spécialisés pour vignes et vergers à quatre roues motrices progressent quant à eux de 3,8 % avec un total de 2321 unités. Les tracteurs enjambeurs connaissent une baisse de 4 % avec 427 unités. Les télescopiques homologués comme tracteurs progressent de 33 % avec 3623 unités. Dans le secteur des espaces verts, les immatriculations ont baissé de 4 % (4549 unités).

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires