60 hectares de terres agricoles « sacrifiées » pour le football ?

M.B

60 hectares de terres agricoles « sacrifiées » pour le football ?

Depuis le rachat de l’équipe de football du Paris-Saint-Germain par le Qatar, la question du lieu d’implantation pour le nouveau complexe sportif se pose.

C’est dans les Yvelines que le nouveau complexe sportif accueillant l’équipe va s’implanter. Les deux communes retenues pour le moment sont Saint-Germain-en-Laye et Saint-Quentin-en-Yvelines.  La candidature proposée par la Communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines est très mal reçue par la profession agricole. En effet, 60 hectares des terrains proposés sur la commune de Montigny-le-Bretonneux sont des terres agricoles. Alors que cette zone était destinée, il y a trois mois au SDRIF*, à de l’espace agricole, elle vient d’être reclassée en espace de loisir.

La chambre de l’Agriculture de l’Ile de France s’insurge face à cette décision qui a été prise, d’après eux,  sans l’avis du monde agricole et juge ce comportement irresponsable : « Depuis quand est-il plus important de divertir la population que de la nourrir ? », s’insurge-t-elle dans un communiqué. Elle souligne d’ailleurs que la commune de Saint-Germain-en-Laye dispose de friches prêtes à recevoir ce complexe sportif.

* Schéma Directeur de la Région 'Ile-de-France

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier