63e congrès à Poitiers : La Fnsea dénonce les décisions prises par le gouvernement

SC

Dans le cadre de son congrès, la Fnsea a voté une motion dénonçant les décisions du gouvernement de rééquilibrer les aides européennes.

Comme promis par le président de la Fnsea, les délégués qui le souhaitaient ont eu tout le loisir de faire entendre leur voix puisque les débats de mardi, à huis clos, ont duré plus de six heures ! Du jamais vu dans les annales récentes du syndicat. « Je pense que chacun se souviendra du Congrès de Poitiers », a commenté Jean-Michel Lemétayer, à la sortie de cette séance marathon.

« Évidemment, on a une nouvelle fois entendu la colère des céréaliers sur la brutalité des mesures, mais on a entendu en même temps d'autres secteurs faire valoir l'importance qu'il y avait à apporter des inflexions à la politique agricole », a-t-il ajouté en évoquant le secteur de l'élevage.

A l'issue de la séance, une motion a été adoptée à la quasi unanimité (7 abstentions et 13 contre sur 400 votants). Ce texte dénonce les décisions prises par le gouvernement de rééquilibrer les aides européennes qui «menacent les équilibres économiques de certains secteurs de production». Il souligne aussi que ces nouvelles orientations «rendent plus que jamais indispensable (...) l'unité» du syndicat pour préserver une politique agricole commune en 2013.

Le ministre de l'Agriculture et de la Pêche, Michel Barnier, est attendu ce mercredi en fin d'après-midi au congrès. Une visite qui risque de susciter quelques huées parmi les agriculteurs. L'enveloppe de 170 millions d'euros, annoncée lundi par le gouvernement, est jugée encore insuffisante par certains, même si elle semble avoir apaisé les dissensions au sein de la Fédération nationale.

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier