A Lyon : Coup d'envoi sous la pluie de la campagne du beaujolais nouveau

5, 4, 3, 2, 1, zéro ! »: à minuit pile, jeudi, quelques centaines d'irréductibles ont bravé la pluie pour venir fêter le beaujolais nouveau 2010, dont 400 litres ont été offerts lors d'une dégustation gratuite sur une place de Lyon.

Auparavant, les fêtards avaient pu s'échauffer en suivant les déambulations d'un groupe de percussions brésiliennes qui précédait les « rouleurs de tonneaux » (vides) en direction du lieu de mise en perce.

Comme chaque année depuis 1985, le coup d'envoi de la campagne du beaujolais nouveau a été donné le 3e jeudi de novembre. Décalage horaire oblige, ce sont les Japonais, principaux consommateurs étrangers, qui ont débouché les premières bouteilles.

A Beaujeu - village de 2.000 habitants au coeur du Beaujolais et source historique du beaujolais nouveau qui organise sa 22e édition des Sarmentelles - comme dans toute la France, il a fallu attendre minuit dans la nuit de mercredi à jeudi.

« On a 400 litres. Ca sera parti en un quart d'heure », assure avec un brin d'exagération Lionel, membre de l'organisation de la dégustation, avant de repartir servir les amateurs, des locaux aussi bien que des Mexicains ou des Japonais, qui se pressent derrière les barrières de sécurité.

« On ne peut pas aller aux Sarmentelles, alors on est venu à Lyon », racontent Astrid et Remy, deux étudiants originaires du Beaujolais. « L'ambiance est sympa et ça donne une bonne image de notre région », affirment-ils.

Mais le vin, quel goût a-t-il ?

Fraise, banane, framboise...? « C'est bien un truc d'oenologue, ça, j'ai jamais trouvé un goût de banane dans un vin ! », clame Astrid.

Un peu plus loin, Nicolas, un habitué de l'événement, estime que « d'habitude il est râpeux, mais là, ça va ». Les professionnels perçoivent quant à eux des arômes de framboise et de fraise des bois.

Produit à base de gamay noir, 40 millions de bouteilles de beaujolais nouveau seront écoulées en quelques jours dans le monde, dont 15 millions à l'étranger, quasiment pour moitié au Japon.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires