A Paris : Les agriculteurs enflamment les Champs-Elysées

A Paris : Les agriculteurs enflamment les Champs-Elysées

Les manifestations des agriculteurs ont débuté dès cette nuit dans toute la France. La FNSEA et les JA ont appelé tous les agriculteurs à descendre dans la rue pour réclamer des mesures pour les aider à traverser la crise que traversent tous les secteurs..

A Paris, une cinquantaine de céréaliers, venus à l'appel des Jeunes agriculteurs d'Ile-de-France, bloquent depuis 7h30 les Champs-Elysées avec des bottes de paille et des pneus enflammés. L'ensemble de la circulation est bloqué.

« Le monde agricole est en train de crever », a expliqué Damien Greffin, président des JA d'Ile-de-France, pour justifier cette action. « Ce qu'on demande, c'est une hausse des prix des matières premières », a-t-il ajouté, faisant valoir qu'un kilo de blé se vend actuellement 9 centimes, pour un prix de production de 14 centimes.

Il a aussi réclamé une harmonisation des politiques sociales au niveau européen, pour éviter le « dumping social » qui permet de produire à des coûts inférieurs à ceux en France dans certains pays.

Plusieurs manifestations ont également eu lieu ce matin en province dans le cadre de cette journée nationale de mobilisation contre la baisse des revenus des agriculteurs organisée à l'appel de la Fnsea

A Fontainebleau (Seine-et-Marne), une cinquantaine de tracteurs sont rassemblés au carrefour de l'Obélisque et perturbent la circulation sur la N6 et la N7.

Plusieurs opérations escargot perturbent également la circulation en province notamment sur l'A62 entre Montauban et Toulouse où près de 80 tracteurs ont pris la direction de la Ville Rose dès 4 heures du matin ou sur l'A75 à hauteur de Massiac (Cantal).

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier