A partir du 3 mars : L'Italie va suspendre les expéditions de broutards français

SC

L'Italie a décidé de suspendre, dès le 3 mars 2008, les expéditions de broutards français, s'ils ne sont pas vaccinés contre la fièvre catarrhale.

D'après la Fédération nationale bovine (FNB), l'application de cette mesure provoquerait un arrêt des ventes de broutards pendant au moins 3 à 4 mois, soit plus de 250.000 têtes uniquement pour les mois de mars et juin. « La vaccination est irréalisable techniquement dans les semaines qui viennent, les doses suffisantes de vaccin n'étant pas encore produites » explique la FNB.

Elle estime que cette mesure «plongerait le secteur dans une situation catastrophique, après une année 2007 chaotique déjà marquée par les fortes perturbations de ventes vers l'Italie en automne.» Les prix avaient alors chuté de 15 % en moyenne.

La FNB demande que la question soit portée en urgence devant la Commission européenne. A défaut d'un maintien des échanges, les éleveurs réclament des mesures exceptionnelles sous forme d'aides financières et de compensation des surcoûts, ainsi que le recours à un plan de retrait du marché de ces animaux.

Source FNB

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier