A quand le classement du frelon asiatique en espèce nuisible ?

A quand le classement du frelon asiatique en espèce nuisible ?

La ministre de l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet a qualifié mercredi de "bonne initiative" une proposition de loi déposée à l'Assemblée pour classer le frelon asiatique en espèce nuisible et ainsi tenter de freiner sa prolifération.

Le frelon asiatique "fait de très gros dégâts, avant tout dans l'apiculture, déjà très fortement frappée par la mortalité des abeilles", a reconnu Nathalie Kosciusko-Morizet en réponse à une question du député (NC) du Tarn Philippe Folliot, auteur de cette proposition de loi.

Avec cette proposition de loi, qui a recueilli "en quelques jours plusieurs dizaines de co-signatures" de députés, M. Folliot souhaite que "cette espèce qualifiée d'invasive par le ministère soit classée nuisible avec tous les moyens adéquats pour enrayer cette dangereuse prolifération."

La ministre de l’Ecologie estime toutefois que "les solutions ne sont pas simples ». Des recherches basées sur la lutte sélective sont à l’étude mais n’ont pas encore abouties.

Si le classement du frelon en «espèce en nuisible» n’est pas la solution miracle, il permettra « aux collectivités locales et aux services départementaux d'incendie et de secours d'intervenir plus systématiquement", reconnaît-elle. "C'est donc une bonne initiative que vous prenez là et que nous suivrons".

En novembre, l'Union nationale de l'apiculture française (Unaf) avait souligné que les apiculteurs se sentaient "désemparés", voire "abandonnés", face au frelon asiatique Vespas velutina. Ce prédateur d'abeilles est apparu dans le sud-ouest de la France en 2004 et sévit aujourd'hui dans plus de 50% des départements français, selon ce syndicat d'apiculteurs.

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires