A Rennes : Jean-Michel Lemétayer inquiet à la veille du Space

Jean-Michel Lemétayer, président de la FNSEA et président du Space, était inquiet lundi soir à la veille de l'inauguration du salon de l'élevage, évoquant une possibilité de « pagaille » et de « désordre » de la part de manifestants qui font la grève du lait.

Ce salon s'ouvre « sur fond de crise » et l'inauguration pourrait être « une journée compliquée, sans doute syndicalement », a déclaré à la presse lundi soir Jean-Michel Lemétayer, président du principal syndicat agricole français. «J'espère que ce salon pourra se dérouler normalement », a-t-il ajouté. « Quelle image donnerions-nous à nos hôtes étrangers » en cas de « pagaille » et de « désordre », s'est-il interrogé.

« Je ne sais pas si les craintes que nous avons sont justifiées », a-t-il poursuivi. Selon certaines informations, des manifestants pourraient venir à l'appel de la Confédération paysanne et de l'Association des producteurs de lait indépendants (Apli) marquer leur divergence avec la FNSEA, opposée à la grève du lait. Ils pourraient former une chaîne humaine ou venir manifester au volant de leurs tracteurs devant le parc des expositions où se tient le salon.

Un « nouveau train de mesures »

Les agriculteurs attendent un « nouveau train de mesures » de la part de Bruno Le Maire, le ministre de l'Agriculture qui doit venir inaugurer mardi le salon à Rennes, a ajouté M. Lemétayer. Selon lui, « le gouvernement doit s'engager à soutenir le revenu 2009 » des agriculteurs.

« Il n'y aura pas de débat serein sur la loi de modernisation de l'agriculture s'il n'y a pas un traitement fort de la crise actuelle » dans le secteur agricole, a-t-il ajouté. M. Lemétayer a évoqué les problèmes dans les secteurs de l'élevage, des fruits et légumes et de la viticulture. Il y a une « très forte attente » et une « énorme dose d'inquiétude » dans le monde agricole, a-t-il conclu.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier