A St-ouen-sur-Iton (61) : De beaux sillons de rentrée

Thierry Guillemot

A St-ouen-sur-Iton (61) : De beaux sillons de rentrée

Prenez une équipe de jeunes agriculteurs motivés et épaulés par les collectivités territoriales et les OPA, un programme de festivités dont certaines inédites à cet échelon, un zeste de soleil sans vent et sans poussière... Presque tous les ingrédients d'un dimanche de fête qui a conquis son public.

Ils étaient 13 laboureurs, contre 14 l'an dernier, sur les terres mises à disposition par Mme et M Joël Brunet ce dimanche pour en découdre dans le cadre de la 34ème Fête de la Terre.A St-Ouen-sur-Iton comme à Sarceaux l'an dernier, c'est Nicolas Liard (canton de Vimoutiers) qui se hisse sur la plus haute marche du podium.
Sylvain Ghyselen (sixième l'an dernier, canton de Gacé) et Antoine Clouet (canton de Mortrée) se classent respectivement deuxième et troisième.

Producteurs de porcs et de viande bovine dans l'impasse

Moment festif et avant tout convivial qui a conquis un public nombreux (plus de 5 000 visiteurs), ce rendez-vous constitue également pour JA une rentrée syndicale. L'occasion de faire passer quelques messages auprès des pouvoirs publics et des collectivités locales ou territoriales. En l'absence de Manuella Belliard, sa présidente, c'est son secrétaire général, Guillaume Larchevêque, qui a donné le ton. Sans sombrer dans le catastrophisme, il a tout de même appuyé là où ça fait mal. “J'ai une pensée active pour nos producteurs de viande bovine qui sont toujours sous le diktat d'une économie libérale à outrance et pour lesquels des mesures urgentes et concrètes doivent être prises. Les pluies de ces dernières semaines ne permettront pas de remonter des trésoreries dans le rouge depuis longtemps !
Si la qualité de nos produits n'est plus à démontrer, nos coûts de production ne sont pas reconnus !
J'attends une réponse rapide de nos élus, de Monsieur le Premier Ministre et de Monsieur le Ministre de l'Agriculture, lors de leur visite vendredi prochain à Mortagne-au-Perche.Voulez-vous voir des campagnes vivantes ou abandonnées en friche ?” Début de réponse peut-être demain.

Gagner la bataille de la contractualisation

Autre sujet important pour la ferme “Orne”, le dossier laitier. “Concernant l'organisation des producteurs laitiers, notre engagement est fort sur le sujet. Mais le temps presse et nous montre l'urgence qu'il y a à agir et à convaincre. J'appelle chacun des présidents Jeunes Agriculteurs cantonaux à aller chercher les producteurs Lactalis et à les mener aux différentes réunions d'information de leur secteur à la mi-septembre. (Ndrl : lire par ailleurs). J'appelle également l'ensemble des producteurs laitiers à se mobiliser !Aujourd'hui, il faut réagir vite dans un parcours qui sera long et parsemé d'embûches”. L'occasion pour le secrétaire général du syndicalisme jeune d'évoquer les prochaines échéances électorales. “Si on gagne la bataille de l'organisation des producteurs avec la contractualisation, alors nous reprendrons en main les clefs de notre production et les portes de notre Chambre d'Agriculture nous seront plus accessibles dans 18 mois. Nous sommes à un tournant de la vie de notre réseau. Pour piqûre de rappel, l'installation se défend et se défendra au comité d'orientation à l'installation et à la transmission de notre Chambre d'Agriculture”.

Palmarès

: Nicolas Liard, canton de Vimoutiers
2 : Sylvain Ghyselen, canton de Gacé
3 : Antoine Clouet, canton de Mortrée
4 : Jean-Marie Hoorelbeke, canton de La Ferté Fresnel
5 : Laurent Vicialle, canton d'Athis
6 : Vivien Crison, canton de Longny au Perche
7 : Julien Baglin, canton de Mortrée
8 : Alban Courtecuisse, canton d'Alençon
9 : Bruno Colombe, canton de l'Aigle
10 : Dany Fleury, canton de Bazoches
11 : Hugues Gérard, canton de Juvigny sous Andaine
12 : Donatien Soudais, canton de Trun
13 : Quentin Le Garlantezck, canton d'Argentan.

Source Réussir l'Agriculteur Normand

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier