Abattoirs : Les vaches « croutées » mises à l'amende

Les propriétaires de vaches qui arrivent à l'abattoir dans un état très sale vont désormais devoir payer une amende de 100 euros par bête, selon un accord conclu au sein de la filière bovine.

« Avec cette pénalité nous voulons souligner que la propreté des animaux qui entrent à l'abattoir est importante pour la qualité sanitaire des carcasses », a expliqué Marc Pages, responsable des gros bovins à Interbev, l'association nationale interprofessionnelle du bétail et des viandes.

L'état des animaux est établi selon une grille de A à D, de « propre », c'est-à-dire sans salissures, à « très sale » avec une croûte épaisse remontant sur le côté jusqu'en haut du flanc. Les propriétaires des bovins classés « D »
devront payer l'amende de 100 euros.

Selon M. Pages, seul 1% des bêtes arrive tout crouté. Mais « ces animaux ont souvent passé l'hiver dans l'étable alors qu'il suffirait qu'ils passent deux à trois semaines au pré pour qu'ils arrivent propres », a-t-il ajouté.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier