Accueil à la ferme : Se faire connaître, assurer le meilleur accueil

C.Rolle

Etre dans les clous pour exister demain », telle est la devise de l'association « Accueil à la Ferme et en milieu rural » réunie dernièrement en assemblée générale dans la toute nouvelle ferme auberge du Pigeonnier, chez Pascal et Véronique Bellier, à Bussières et Pruns.

Toutes les actions mises en place par cette association départementale vont dans le sens de l'accompagnement, de l'appui et du suivi de ses adhérents dans leurs projets. De l'édition de catalogues à la présence dans les salons, de la formation aux actions d'achats groupés… les adhérents de l'asso- ciation se donnent les moyens d'assurer le meilleur accueil à leurs visiteurs. Evènements phare de l'année 2007, les Folies laitières à Rochefort-Montagne et le Sommet de l'Elevage ont été deux nouvelles occasions de faire découvrir les multiples facettes de l'accueil à la Ferme. « Dans le cadre des folies laitières nous avions trois pôles importants à assurer : le marché des produits fermiers, avec la présence de 10 producteurs, la signature de la convention de partenariat entre Gîtes de France et Bienvenue à la Ferme, et la participation à l'émission « goûtez voir » avec Odile Mattéi sur France 3 Rhône Alpes Auvergne, explique Agnès Valleix, présidente de l'association. Cette journée fut un moment fort et sympathique qui nous a permis de créer des liens avec le public».

Pour Agnès Valleix, aux côtés de Catherine Bouchet : “l'une des missions d'Accueil à la ferme est d'accompagner et de suivre les projets des adhérents”

Pour Agnès Valleix, aux côtés de Catherine Bouchet : “l'une des missions d'Accueil à la ferme est d'accompagner et de suivre les projets des adhérents”

2007 a vu également la mise en place d'un système d'achats groupés de jeux de plein air pour les enfants. « Cette action a été mise en place pour répondre à l'obligation de conformité des aires de jeux dans les sites d'accueil à la Ferme. Elle est reconduite cette année sur l'acquisition de mobiliers extérieurs, de fleurs et arbustes pour l'embellissement de nos structures d'accueil » précise Agnès Valleix.
Enfin, au-delà des formations proposées chaque année aux adhérents, l'association Accueil à la Ferme et en Milieu Rural innove en mettant en place des visites chez les adhérents. « Nous nous sommes rendu compte que ce n'était pas forcement facile pour tout le monde de venir aux réunions, d'où l'idée des administrateurs de rendre visite aux adhérents et d'échanger ainsi avec eux sur leurs attentes » Une opération renouvelée en 2008.

A l'heure du net

Consciente du rôle incontournable que joue internet en matière de promotion et de communication, l'association Accueil à la Ferme met l'accent cette année sur le développement de son site départemental et de celui de Bienvenue la Ferme. « L'évolution de nos actions doit s'orienter vers des outils de communication actuels avec peut-être de moins en moins de salons promotionnels mais de plus en plus d'utilisation d'internet avec, à l'appui, des formations des adhérents vers ces nouvelles technologies » commente la présidente.
Une démarche suivie également par le réseau Gîtes de France dont l'objectif est de diminuer ses participations aux divers salons pour se consacrer en priorité à la mise à jour de ses sites internet, explique Jacqueline Marlet, directrice du relais Gîtes de France Puy-de-Dôme. Invitée à participer aux travaux de l'assemblée générale de l'association, elle a rappelé les différents types d'hébergements agréés Gîtes de France, présenté le nouveau label « Pré vert » pour les campings, souligné le maintien du parc d'accueil Gîtes de France et invité les adhérents de Bienvenue à la Ferme à s'impliquer dans le réseau.

Le temps fort des formations

Chaque année, des formations sont proposées aux adhérents d'Accueil à la Ferme et en Milieu Rural :
- Formation hygiène de base pour les ateliers de transformation viande, volaille, escargot, foie gras ou lait. « Cette formation obligatoire s'adresse à ceux qui démarrent leurs ateliers et qui doivent mettre en place un plan de maitrise sanitaire. Elle s'adresse également à ceux qui ont besoin de renouveler leur agrément » indique Martine Falgoux, animatrice de l'association.
- Formation pour les projets de ferme pédagogique / ferme découverte. Une session qui s'adresse aux porteurs de projets dans ce domaine.
Pour toute information, contacter l'association au : 04.73.44.45.52.

Un nouveau challenge pour l'exploitation

Portrait : La deuxième Ferme Auberge du Puy-de-Dôme vient d'ouvrir ses portes à Bussières et Pruns. Rencontre avec Véronique et Pascal Bellier les créateurs.
Pascal et Véronique Bellier ont accueilli les adhérents de l'association Accueil à la Ferme et en Milieu Rural dans leur nouvelle Ferme Auberge du Pigeonnier située à Bussières et Pruns en Limagne Nord. Une première pour le couple dont l'établissement a ouvert ses portes le 15 mars dernier. « Cela fait quatre ans que nous travaillons sur ce projet, explique Véronique Bellier. Quatre ans de réflexion, de travaux, de mise en place et de lourdeurs administratives ! Mais nous étions tellement motivés par ce projet que nous n'avons jamais baissé les bras» reconnaît-elle. Pour Véronique et Pascal, la création d'une Ferme Auberge fait partie intégrante du développement de l'exploitation dont l'activité principale repose sur 110 ha de cultures végétales (blé, maïs, tournesol et betterave). « Puis nous avons mis en place un atelier de production volailles fermières et, de fil en aiguille, nous avons décidé d'aller vers l'accueil à la ferme » raconte Pascal. La future installation de leurs fils de 17 ans, actuellement étudiant au lycée du Breuil sur Couze, est un des éléments qui les a convaincus de monter cette Ferme Auberge. Au même titre que le désir de changement professionnel pour Véronique.

 

Salariée de Sanders Centre Auvergne, Véronique avait en effet en tête de se reconvertir professionnellement et de travailler pour elle dans le domaine de l'accueil. «L'idée de la ferme auberge est venue naturellement car j'aime le contact. Et en tant qu'agriculteurs, nous avions envie de faire connaître les produits de la ferme, des produits authentiques ». En accord avec son employeur, Véronique a donc pris un congé formation lui permettant de mettre en place son projet. Elle a suivi une formation cuisine de trois mois et demi au lycée hôtelier de Chamalières avant de se lancer définitivement dans la préparation des mets à base de volailles fermières et des produits du
jardin. « Cette formation m'a apporté de l'assurance, de l'organisation dans le travail et des connaissances dans la gestion des quantités » précise la maîtresse de maison.
Pascal et Véronique ont mis en place leur projet avec le soutien technique de la Chambre départementale d'agriculture «dont les services ont cru tout de suite en notre projet ». La Ferme Auberge du Pigeonnier est maintenant adhérente de l'association Accueil à la Ferme et en Milieu Rural. Un moyen pour les propriétaires de s'entourer des services d'une équipe dédiée aux activités d'accueil et de pouvoir rencontrer et échanger avec d'autres acteurs impliqués dans des activités identiques à la leur.




Bernard Farinelli, directeur du développement local au Conseil général

Invité à l'assemblée générale de l'association Accueil à la Ferme et en Milieu Rural, Bernard Farinelli a évoqué la mise en place d'une action départementale visant à «fédérer toutes les démarches touristiques du Puy-de-Dôme afin de les rendre plus lisibles». Une réflexion est ainsi engagée sur le développement d'une «marque bannière Puy-de-Dôme», sur «l'harmonisation d'une signalétique» et sur «le développement de cafés de pays avec vente de produits locaux».

Véronique et Pascal Bellier ont ouvert les portes de leur ferme auberge du Pigeonnier le 15 mars. Ils accueillent sur réservation les vendredi, samedi et dimanche, et la semaine pour des séminaires ou réunions de travail.


Source Auvergne Agricole

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier