Action FDSEA-JA pour la défense du prix du lait de vache : Nuit blanche» pour les éleveurs laitiers

DB et MB

Action FDSEA-JA pour la défense du prix du lait de vache : Nuit blanche» pour les éleveurs laitiers

Les producteurs de lait de vache ont une nouvelle fois protesté lundi et mardi derniers dans le département, à l'appel de la FDSEA et des JA, à la veille de la réunion interprofessionnelle de mardi après-midi qui s'est soldée par un nouvel échec.

Une opération «nuit blanche» a été lancée lundi soir par les éleveurs laitiers aveyronnais à l'appel de la FDSEA et des JA à la veille de la nouvelle réunion du Centre National Interprofessionnel de l'Economie Laitière(CNIEL) de mardi après-midi visant à définir un prix du lait pour le 4ème trimestre 2008 et le premier trimestre 2009. Les éleveurs se sont rendus vers 20 h 30 sur une exploitation laitière de Flavin pour bloquer une citerne de lait destinée à Lactalis. Le camion devait être retenu jusqu'au lendemain midi. Les producteurs se sont ensuite rendus sur le site de Lactalis à Onet le Château, de 22 h 30 jusqu'au milieu de la nuit où il ont trouvé porte close et constaté l'absence de responsables de la laiterie sur place. Ils sont revenus mardi matin avec un groupe d'une soixantaine de personnes, toujours sous les bannières FDSEA et JA. Ils ont bloqué les trois entrées de chez Lactalis et les deux de chez Sodiaal, laiterie coopérative elle aussi installée à Onet le Château.

Lactalis sous pression

L'action s'est poursuivie jusqu'à 14 h, heure du début de la réunion nationale du CNIEL qui se tenait à Paris, sous la pression de nombreux mouvements de protestations en France. Cette réunion nationale s'est conclue par un nouvel échec après 6 heures de négociation. L'Aveyronnais Michel Costes, président du Codil (producteurs Lactalis) réuni jeudi matin à Rodez, avait invité 200 éleveurs laitiers à «une foire au prix du lait», du fait du manque d'accord national, car «chaque entreprise se doit de fixer un prix pour le mois d'octobre». Cette action symbolique illustrait la détermination des producteurs à ne rien lâcher.

Source La Volonté Paysanne

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier