Actualité de la lutte contre les campagnols

Avenir agricole et rural de la Haute Marne 52

Evolution des populations, assemblée générale et formations : toujours plus de prévention pour limiter les problèmes liés à ces nuisibles.

Infestation de taupe dans une prairie Haut-Marnaise.

S’taupez-les avant que les campagnols n’en profitent !

Un développement des populations de taupes qui pourrait être précurseur de la colonisation des parcelles par les campagnols terrestres :

Les dernières observations de terrain ont montré une présence accrue de taupes dans le département (voir carte ci-contre). Les taupes étant des précurseurs de la colonisation des parcelles par les campagnols, il est donc très important d’agir maintenant pour éviter une pullulation forte dans les années qui suivent. Si vous avez des questions sur le sujet ou des besoins particuliers, n’hésitez pas à contacter la FDGDON 52. Des kits de piégeage efficaces pour campagnols terrestres et taupes sont disponibles à la location ou à la vente à la maison de l’agriculture et du gazage de taupe peut être réalisé par l’entreprise STAUPE-LA 52 (staupela52@gmail.com ou 06-86-40-11-64).

FDGDON

Renforcement des liens entre l’échelon départemental et l’échelon régional pour la protection des végétaux.

La Fédération Départementale des Groupements de Défense contre les Organismes Nuisibles de la Haute-Marne (FDGDON 52) s’est réunie le 17 décembre dernier lors de son assemblée générale annuelle. Le département compte actuellement 7 Groupements de Défense contre les Organismes Nuisibles (GDONs) cantonaux et intercantonaux, structures autrefois indispensables pour la mise en place de la lutte par anticoagulants contre les campagnols terrestres. Aujourd’hui, la nouvelle gouvernance sanitaire place l’OVS (Organisme à Vocation Sanitaire) régional du domaine végétal , en l’occurence la FREDONCA- Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles de Champagne-Ardenne -au cœur d’un dispositif plus large de surveillance, prévention et lutte contre les organismes nuisibles aux végétaux, tels que les campagnols. Dans un souci de simplification, les élus de la FDGDON 52 ont voté la dissolution des GDONs. Dorénavant, c’est la fédération départementale qui continuera les actions en lien avec la structure régionale. Bien évidemment, le tissu de personnes relais au niveau local doit cependant rester actif et s’étoffer afin de suivre précisément les populations de campagnols et lutter de façon efficace.

Les nouveaux statuts de la FDGDON 52 ont été adoptés lors de l’assemblée générale extraordinaire de façon à renforcer les liens entre l’échelon régional et les territoires. L’objet du réseau est renforcé puisqu’il couvre maintenant la protection de l’état sanitaire des végétaux, mais aussi l’environnement et la santé publique. Pour ce faire, le réseau FREDON / FDGDON accueille tous les détenteurs et propriétaires de végétaux ainsi que les personnes intéressées au sein de 3 collèges : professionnels, non professionnels et personnes publiques. Afin de contribuer au réseau mais aussi recevoir un certain nombre d’informations sur le végétal, nous vous invitons à adhérer au réseau.

Demandez le bulletin d’adhésion ou téléchargez-le sur le site web de la chambre d’agriculture, rubrique : «Productions végétales / Ravageurs / Campagnols / 3) Organisation de la lutte collective» ou sur le site de la FREDON Champagne-Ardenne (www.fredonca.com).

• Formations «Campagnols : biologie et méthodes de lutte raisonnée».

Trois formations sont prévues prochainement afin d’apporter une meilleure connaissance de la biologie du campagnol et de la taupe (cycle de pullulation, prédateurs), d’identifier les enjeux économiques d’une pullulation sur une exploitation, de maîtriser les méthodes de recensement des populations, d’identifier les facteurs de risque sur le parcellaire d’une exploitation, de connaître la lutte raisonnée et les méthodes de lutte, de maîtriser les aspects réglementaires, notamment pour la lutte chimique et enfin de connaître les risques pour la santé humaine :

- mercredi 26 février de 9h30 à 17h30 dans la Marne (salle des fêtes de Somme-Yèvre)

- jeudi 27 février de 9h30 à 17h30 dans l’Aube (lycée agricole Charles Baltet à Saint-Pouange)

- jeudi 20 mars de 9h30 à 17h30 en Haute-Marne (chambre d’agriculture à Montigny-le-Roi).

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier