Affaire Sodexo : le travail de proximité continue

Delphine Barel

Les interprofessions ont décidé de la mise en place d’une communication mettant en avant les produits français tels que VBF et VPF.
Les interprofessions ont décidé de la mise en place d’une communication mettant en avant les produits français tels que VBF et VPF.

Suite à l’opération « coup-de-poing » à la Sodexo impulsée par la FNSEA 44 et Jeunes Agriculteurs et appuyée par la FRSEA des Pays de la Loire et la FNB, une réunion régionale s’est tenue ce lundi 25 juin afin de donner un vrai élan pour valoriser les produits animaux, viandes et lait.

Suite à la mobilisation des éleveurs en réaction aux affiches « anti-viandes » diffusées par le groupe mondial Sodexo, les différents responsables des sections animales de la région, viandes et lait, ont rencontré ce lundi à Nantes le directeur régional ouest pour Sodexo entreprise, le directeur régional ouest pour Sodexo éducation et collectivités territoriales, le directeur des achats alimentaires de Sodexo France et le responsable des filières carnées pour la France.
« Les attaques sur le monde agricole et les systèmes de productions deviennent insupportables, car, depuis de nombreuses années, des efforts ont été faits dans toutes les productions » insiste Joël Limouzin, président de la FRSEA des Pays de la Loire en introduction de la rencontre « Nous voulons main­tenant transformer les choses de façon plus positive et pour cela trouver une vraie impulsion pour valoriser nos productions carnées ».

Des stratégies de partenariat à mettre en place

Le groupe Sodexo, société française, est le leader français en restauration collective. Il sert plus d’un million de repas par jour en France, dont 15 % en Bretagne et en Pays de la Loire.
Sodexo, suivant les cahiers des charges de ses clients et opérateurs (collectivités territoriales, établissements d’enseignement, restaurants d’en­­tre­­prise, etc…), travaille avec les filières françaises mais communique très peu auprès des consommateurs, étant donné que ce n’est pas son rôle.
« L’élevage, surtout dans notre région, contribue à la biodiversité et à la dynamique de nos territoires, mais sa première fonction est bien de nourrir. Les viandes et les produits laitiers sont des aliments incontournables de notre alimentation. » rappelle Guy Hermouet, vice-président de la FNB. « Par con­séquent, nous avons un enjeu commun à le faire savoir et à mettre en place une vraie campagne de communication transversale, avec l’appui des interprofessions ».

Communication avec les interprofessions

Les participants se sont ainsi positionnés pour la mise en place d’une communication sur les bienfaits des produits animaux, viandes et lait. « Cette communication devra mettre en avant les produits français, tels que le VBF et le VPF, mais aussi rappeler le rôle de l’agriculture sur le territoire, l’environnement et les emplois » souligne Alain Bernier, président de la FNSEA 44.
Ce travail impulsé par la région des Pays de la Loire sera conduit en complément des démarches menées au niveau national par la FNSEA et les diverses interprofessions.
Un calendrier de travail a donc été défini. Des points d’étape avec l’entreprise Sodexo seront nécessaires, pour notamment vérifier que le groupe travaille bien avec des produits animaux d’origine française. « Les échanges ont été constructifs, néanmoins la réflexion devra ensuite être poussée sur leurs approvisionnements de proximité et leurs relations commerciales avec les abatteurs. Il faudra resserrer les partenariats commerciaux entre les agriculteurs et la restauration hors-foyer. La contractualisation permettrait aussi de sécuriser les approvisionnements et les prix payés aux producteurs », complète Guy Hermouet. Des cho­ses sont donc à construire.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier