Afrique : Le Sénégal n'importera plus un seul grain de riz en 2012

SC

Le Sénégal, durement frappé par la crise alimentaire en 2008, développe sa riziculture et vise l'autosuffisance de ce produit agricole d'ici 2012.

Le Sénégal a consommé 800.000 tonnes de riz l'an dernier, dont 75% ont été importées de Thaïlande. En 2012, le Sénégal a pour objectif de ne plus importer aucun grain de riz. « Depuis 50 ans, nous essayons de nous libérer de la tyrannie des importations de riz. Aucun gouvernement n'y est parvenu. Mais depuis deux ans, le Sénégal s'est engagé et marche vers l'autosuffisance en riz », affirme le ministre sénégalais de l'Agriculture, Amath Sall.

Les autorités de ce pays sahélien ont lancé en avril 2008 une politique baptisée « la Grande offensive agricole pour la nourriture et l'abondance (Goana) » qui vise l'autosuffisance alimentaire. Pour le riz, les objectifs de ce programme auraient été atteints à 94% en 2008, selon un responsable de la Société d'aménagement des terres du Delta du Fleuve Sénégal (Saed). « Nous avons réalisé 512.000 tonnes de riz paddy (non décortiqué), soit 332.000 tonnes de riz blanc, couvrant ainsi 40% des besoins nationaux », affirme-t-il.

Les bilans officiels de la Goana sont cependant contestés par des organisations de producteurs et des spécialistes de l'agriculture. Le Sénégal vise une production de 623.000 tonnes de riz pour 2010, et d'un million de tonnes pour 2012. Le gouvernement devrait également mettre en place, dès 2009, un dispositif de protection pour le riz local contre la concurrence étrangère.

La hausse des prix du riz produit en Asie a durement atteint le Sénégal en 2008. Le pays avait connu une pénurie de riz brisé parfumé asiatique pendant plusieurs mois, privant ainsi les Sénégalais les plus pauvres du traditionnel « ceebu jën » (riz au poisson).

Source d'après AFP

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier