Agriculteurs : donnez aux associations vos surplus de lait !

Crédit Agricole Ille et Vilaine

Agriculteurs : donnez aux associations vos surplus de lait !
Pierre JOLLIVET, bénévole à la banque alimentaire de Rennes

Pour anticiper l’abandon des quotas, le don de lait devient un acte volontaire que chaque producteur doit prendre en demandant à sa laiterie de l’effectuer pour son compte. Un nouveau régime fiscal a été mis en place pour faciliter ces donations.

Jusqu’à présent, dans le cadre des quotas laitiers, les laiteries se chargeaient d’effectuer les dons aux associations caritatives en faisant la péréquation entre les producteurs en surproduction et les autres.

« Maintenant que les quotas vont disparaitre, il n’y aura plus de producteurs en dépassement  de quota. Le don de lait devient donc un acte volontaire que chaque producteur devra prendre en demandant à sa laiterie d’effectuer le don pour son compte », explique Pierre JOLLIVET, bénévole à la banque alimentaire de Rennes.  « La banque alimentaire délivrera ensuite un reçu fiscal pour permettre aux producteurs imposables de déduire fiscalement », précise-t-il.

Le gouvernement a en effet annoncé le 17 décembre un nouveau régime fiscal pour inciter les agriculteurs à donner leurs surplus. Le producteur de lait peut désormais bénéficier d'une réduction d'impôt correspondant à 60% de la valeur du lait donné.

Concrètement, le producteur peut choisir parmi les douze associations habilitées à qui il souhaite dédier son don. Une convention sera préalablement établie entre l’association et la laiterie. Tout agriculteur intéressé doit donc en parler à sa laiterie ou prendre directement contact avec l’association s’il  est lui-même transformateur. Pour que les producteurs de lait puissent bénéficier de la défiscalisation sur le prochain exercice, en 2015, il y a urgence, car les dons doivent être effectués avant le 15 février 2014 !

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 8

phil

encore faut il payer des impots pour profiter de l'avoir fiscal
je compte donner un peu de mon surplus par solidarité mais pas tout car il a couter cher à produire ce lait et ce sera du produit en moins mais les charges seront bien là......
c'est surement vrai que certains en profitent mais pas la majorité(certains fument,boivent;se droguent et aprés non plus les moyens de se nourrir.......les gens sont bien trop assister et surtout déresponsabiliser......le fait de se nourrir n'est meme plus une priorité pour certains....
il faudrait arreter de faire des "cadeaux " aux plus riches et d'entretenir les plus pauvres dans leur misère,mais ce n'est qu'un reve.....

Pierre

Contente de lire tes quelques lignes skippy ça réchauffe le coeur. Et bien oui moi aussi, je donne du lait, m^me si je ne roule pas sur l'or, d'autant plus qu'avant m'a coopérative le faisait déjà alors je ne vois que des avantages pour nous à ce nouveau système puisqu'en plus je paierai moins d'impots. Pour une fois que l'on peut rehausser notre image, soyons solidaires.

1584

je suis complètement d'avis avec lim notre produit a un prix donner toujours donner ça va bien un moment mais ça a aussi ses limites ceux qui vont chercher du gratuit sont pour la plupart de vrais profiteurs et de grands fainéants

la solution

la solution pour moi c'est de produire 99.9% du lait c'est faisable et puis quitte a virer des vaches ou les tarir un peu plus tot.la monotraite est aussi une solution je l'ai fait 2 années consécutive sans problème pendant 1 mois , résultat 70% du lait de 2 traites habituelles, traite à 9h et hop journée plus cool!!! après avec les OP d'aujourd'hui il y a plus de marge pour gérer le litrage( en+ ou en -)

skippy

oui, je bosse beaucoup et oui, quand je vais dans une grande ville et que je vois des gens qui dorment par terre ça me touche. Quand je discute avec une caissière mère célibataire qui touche 900€ par mois avec deux enfants à charge et qui est obligée d'aller aux restos du coeur alors oui, le don de lait qui à moi me coute environ 200€ les 1000L et qui "rapporte" 600€ à l'association a du sens. De plus, j'ai 200€ de réduction sur mes impôts. Certains chômeurs abusent sûrement mais il ya des gens en France qui sont VRAIMENT dans la merde et je peux les aider et je le fait!

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier