Agricultures et territoires : plus de transversalité et de flexibilité

SAF

Agricultures et territoires : plus de transversalité et de flexibilité

Au coeur d’une actualité agricole chargée, le think tank SAF Agriculteurs de France presente son Rapport 2013 intitulé « Agricultures et territoires, pour des synergies gagnantes !». La publication de ce Rapport est accompagnée de la diffusion de 12 préconisations pour porter le Progrès en agriculture.

« Être globaux, sans perdre nos racines ! Être compétitifs et flexibles dans un contexte globalisé !» : tels ont été les premiers mots prononcés en conférence de presse pour présenter le Rapport 2013 de la SAF fruit d’un long travail d’analyse et d’écoute des acteurs du secteur.

A l’heure des grands bouleversements à la fois politiques, administratifs, sociaux et économiques, à l’heure aussi des tentations de repli sur soi et de « localisme », la SAF propose au contraire de décloisonner les territoires et s’engager dans « une société de projets ».

Ce mouvement positif, cet état d’esprit résolument constructif (« Tout vient de notre posture ! »), le think tank souhaite les partager avec les chefs d’entreprise agricole, les acteurs de la filière agricole, les organisations professionnelles représentatives du monde agricole, les acteurs publics mais aussi les citoyens-consommateurs souhaitant mieux cerner les évolutions du monde agricole (« Explorer de nouvelles relations villes-campagnes »).

Posant clairement la question de la gouvernance, la SAF a opté dans son Rapport 2013 pour une réflexion transversale qui associe et mobilise concrètement les acteurs des secteurs agricole et agro-alimentaire.

Enfin, volontairement ouvert et consultable sur plusieurs thèmes (cartes Carte « Filières », « Politiques territoriales », « Villes-Campagnes », « Territoires environnementaux », « PAC », « Atout ») , le Rapport de la SAF se positionne comme le point de départ d’une démarche proactive (« Etre des entrepreneurs responsables et des investisseurs sociaux, économiques et environnementaux ») et prospective, pour raisonner autrement la politique agricole et travailler ensemble dans la formulation des stratégies d’entreprise.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier