Pleinchamp.com, votre site d’expertise agricole - Retour à l'accueil
Facebook Twitter Google+ Youtube

Vos Services Experts

  • Météo
  • Grandes cultures
  • Élevage
  • Viticulture
  • Viticulture
  • Énergie
Agriculteurs, clients du Crédit Agricole, informez-vous ici

Mon espace
Pleinchamp

Mot de passe oublié ?
Imprimer
  • Accueil
  • >
  • Actualités générales
  • >
  • Actualités
  • >
  • Agroalimentaire : Un excédent de 9,1 milliards en 2007

11/02/08
Actualités générales

Agroalimentaire : Un excédent de 9,1 milliards en 2007

L'excédent de la balance commerciale agroalimentaire française s'est élevé à 9,1 milliards d'euros en 2007, soit le meilleur résultat depuis 2000.

Ce résultat est le quatrième de tous les temps derrière le record de 1997 (10 milliards), 2000 (9,4 milliards) et de 1999 (9,3 milliards), indique le ministère de l'Agriculture dans sa publication Agreste Conjoncture. Les céréales, les vins et champagnes contribuent le plus à la progression du solde global en 2007 (400 millions par rapport à 2006 et 1,3 milliard de plus qu'en 2005).

Vers les pays de l'Union européenne, l'excédent atteint 7,8 milliards. Il augmente de 800 millions par rapport à 2006, grâce à l'accroissement des expéditions de produits bruts et, dans une moindre mesure, de produits transformés. Pour les pays hors de l'UE, l'excédent s'élève à 1,3 milliard, en baisse de 400 millions à cause d'une progression de 10% des importations, notamment de maïs, de soja, de fruits et légumes. Globalement, le solde se dégrade surtout avec les États-unis et l'Égypte avec lesquels l'excédent diminue et avec le Brésil avec lequel le déficit se creuse.

Les exportations de céréales augmentent en valeur

Les produits agricoles transformés contribuent le plus à l'excédent de 2007 (7 milliards d'euros), mais gagnent seulement 50 millions par rapport à 2006, grâce aux exportations de vins (+6%), surtout de Bordeaux, Bourgogne et Champagne (+10%).

L'excédent des échanges en produits agricoles bruts s'élève à 2 milliards en 2007, en progression de 348 millions par rapport à 2006, grâce à la hausse des cours des céréales.

A l'exception des bovins vivants dont les déplacements sont limités pour cause d'épizootie de fièvre catarrhale, nos ventes de produits buts progressent. Celles d'orge grimpent de 65 % en valeur. La France a vendu 800 000 tonnes d'orge de plus qu'en 2006, dont 475 000 tonnes de plus à l'Arabie saoudite. La valeur des exportations de blé tendre s'accroît également (+ 17 %) mais les volumes exportés diminuent de 2,4 millions de tonnes (- 16 %).

L'excédent de la balance commerciale augmente vers l'UE mais baisse vers les pays tiers

 

Source : Agreste Conjoncture

SC

Imprimer

Derniers commentaires postés

Aide téléphonique

Besoin d'informations ? Cliquez ici ou contactez

(depuis un téléphone fixe en France métropolitaine,
 hors surcoût éventuel selon opérateur)
lundi-vendredi : 9h-18h ; samedi : 9h-16h