Aides PAC : Les céréaliers obtiennent 170 millions supplémentaires

SC

Le gouvernement va octroyer une enveloppe de 170 millions d'euros pour venir en aide aux céréaliers concernés par le plan de redistribution des aides de la Politique agricole commune (PAC).

Pour accompagner les exploitations spécialisées «qui peuvent être touchées ou fragilisées dans cette période de 2010», Nicolas Sarkozy annonce la mobilisation de crédits supplémentaires européens et nationaux. Sur les 170 millions, 90 sont déjà inscrits dans le budget européen et seront redéployés en faveur des céréaliers. Une enveloppe de 60 millions supplémentaires va être débloquée, dont une partie sera prise sur le budget européen et le reste cofinancé par l'Europe, selon le ministère. S'y ajouteront enfin 20 millions d'aides européennes non encore utilisées.

Ces 60 millions ne seront attribués que si les agriculteurs s'engagent à des rotations de cultures, a-t-on précisé au ministère de l'Agriculture. Elles accompagneront en particulier les jeunes, «dont l'installation ne doit pas être fragilisée par les prélèvements que nous demandons» a estimé Michel Barnier, après une réunion avec le chef de l'État et des représentants du monde agricole. «Nous sommes en grande partie entendus», s'est réjoui le président de la FNSEA, Jean-Michel Lemétayer à l'issue de la réunion, même «si les céréaliers devraient regretter de ne pas avoir été suivis sur la progressivité».

Michel Barnier a par ailleurs annoncé, lundi, l'inscription dans la prochaine loi de modernisation de l'agriculture, attendue pour la fin de l'année, des «mesures, notamment fiscales, pour favoriser de nouvelles normes d'épargne et de prévention sur les aléas économiques». Il a enfin décidé de créer un comité de suivi sur l'état du marché des matières premières agricoles. La très forte volatilité du marché ayant aussi contribué à l'inquiétude des céréaliers.

Source d'après AFP

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier