Algues vertes : L'Etat va « prendre à sa charge » le nettoyage des plages

B.BOUCHOT d'après AFP

Le Premier ministre François Fillon a annoncé que le gouvernement allait « prendre à sa charge » cette année le nettoyage des plages bretonnes envahies par les algues vertes dont il a confirmé le « danger pour la santé ».

Risque de santé publique, l'Etat s'engage

« Ces pollutions présentent un danger pour la santé. Une étude a démontré la toxicité de ces algues vertes dans une certaine concentration », a déclaré M. Fillon, venu constater la propagation de l'algue sur la plage de Saint-Michel-en-Grève, dans les Côtes-d'Armor. « L'Etat va prendre toutes ses responsabilités et va prendre à sa charge le nettoyage des plages qui sont les plus touchées et sur lesquelles il peut y avoir un risque de santé publique », a-t-il annoncé.

La secrétaire d'Etat à l'Ecologie, Chantal Jouanno, a confirmé qu'en « certains points on a constaté des concentrations qui étaient deux fois les doses mortelles ».

Un plan d'action pour éviter la prolifération

Le Premier ministre a également confirmé la mise en place d'une mission interministérielle qui « dans les trois mois » devra « bâtir un plan d'action pour lutter contre la prolifération des algues vertes et proposer des solutions efficaces de ramassage et de protection de la population ». « Nous allons expérimenter le ramassage des algues à la fin de l'hiver en mer, afin, nous l'espérons, d'éviter des proliférations comme celles que nous avons connues cet été », a également dit M. Fillon.

« Nous avons pris avec les agriculteurs des engagements extrêmement précis de réduction considérable des intrants agricoles. Ces objectifs seront tenus », a affirmé M. Fillon.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier