Algues vertes : La Bretagne demande un plan d'action contre la prolifération

B.BOUCHOT d'après AFP

Le président du Conseil régional de Bretagne a demandé à l'Etat de lui donner les coudées franches pour lutter contre la prolifération des algues vertes sur le littoral breton, devenues selon lui « insupportables pour les populations locales ».

Dans une lettre au Premier ministre, Jean-Yves Le Drian (PS) demande à François Fillon que la région Bretagne devienne « le coordinateur des actions sur son territoire », soulignant que « toutes les actions mises en oeuvre jusqu'à présent se sont révélées insuffisantes ».

Demande de mise en place d'un SDAGE

Les algues vertes, dont la prolifération est favorisée par les nitrates d'origine agricole, constituent désormais, selon M. Le Drian, un « problème de santé publique » qui est « en train de prendre des proportions insupportables pour les populations locales ». Il préconise la mise en place d'un SDAGE (schéma directeur d'aménagement et de gestion des eaux) « spécifique au territoire breton », plutôt qu'un SDAGE Loire-Bretagne en projet qui « couvre un territoire trop important et des problèmes trop divers pour être réellement efficace ».

« Reconquête de la qualité de l'eau »

M. Le Drian propose aussi de faire de la baie de Lannion un territoire-pilote « en vue de la reconquête de la qualité de l'eau », avec accélération de la mise aux normes des exploitations agricoles et des stations d'épuration, ainsi qu'une intensification des efforts de recherche. Le plan proposé ferait l'objet d'un contrat réunissant tous les acteurs concernés, Etat, Conseil régional, Conseil général des Côtes d'Armor, chambre d'agriculture, élus locaux et structures de recherche des universités, propose le président de la région.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier