Algues vertes : La plainte contre FNE est rejetée

Le jury de déontologie publicitaire a annoncé le rejet de plusieurs plaintes, dont celle de l'agence de développement touristique de la France, Atout France, visant les récentes affiches de la fédération France Nature Environnement (FNE) dénonçant les algues vertes.

« Sur le fond du message, le Jury estime qu'il dénonce une réalité reconnue et qu'il n'est nullement trompeur ou dénigrant », indique l'instance dans une décision publiée lundi sur son site internet (www.jdp-pub.org).

Par ailleurs, le jury « relève que ce problème est commun à de nombreuses régions de France et que la Bretagne, ou l'activité touristique qui s'y développe, ne sont pas visées directement ou indirectement par les affiches en cause et ne sont en rien stigmatisées par cette campagne ». Les plaintes, émanant d'Atout France, de deux particuliers, d'un camping et de l'office de tourisme de Binic (Côte-d'Armor), sont donc « rejetées ».

La campagne de FNE, lancée dans le métro parisien à l'occasion du Salon de l'agriculture, avait provoqué des réactions hostiles en Bretagne en raison de deux affiches dénonçant la prolifération et le danger des algues vertes.

La campagne avait été jugée « scandaleuse » par le ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, et « particulièrement déplacée » par le président de la République Nicolas Sarkozy.

Le tribunal de Paris doit, par ailleurs, examiner vendredi l'assignation déposée par la région Bretagne à l'encontre de FNE pour « atteinte à son image ».

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier