Algues vertes : Le timide espoir des élus bretons

Dans la baie de Saint-Michel-en-Grève, les tractopelles travaillent sans relâche au ramassage des algues vertes, mais les élus locaux n'osent espérer un recul du phénomène avant de nombreuses années.

L'année 2010 marque l'an 1 du plan annoncé par le gouvernement pour lutter contre l'accumulation des ulves dans huit baies bretonnes, avec un effort immédiat et visible sur le ramassage. Dans le secteur de Saint-Michel-en-Grève, qui concentre plus du tiers des quelque 70.000 tonnes d'algues ramassées chaque année en Bretagne, 3.700 tonnes ont déjà été éliminées en trois semaines, soit le double d'il y a un an. « Désormais, le ramassage se fait sept jours sur sept et on peut espérer qu'on aura une saison sans incident », indique René Ropartz, le maire de la localité.

Dès 1971, le conseil municipal avait tenté d'attirer l'attention des pouvoirs publics sur la prolifération des algues liée à l'essor de l'agriculture et de l'élevage intensifs, souligne-t-il. Mais il aura fallu la mort d'un cheval, empoisonné l'été dernier par les émanations des ulves en putréfaction sur cette plage, pour que l'Etat intervienne. Le plan gouvernemental, présenté en février, prévoit le renforcement du ramassage et du traitement des algues, et une baisse d'un tiers des rejets azotés à l'origine du phénomène.

« Il y a un changement d'attitude de l'Etat, qui pour la première fois a reconnu sa responsabilité », reconnaît Joël Le Jeune, président de l'agglomération de Lannion-Trégor et maire de Trédrez-Locquémeau, l'un des quatre villages de la baie. « Mais il y a beaucoup d'inconnues sur le financement et les charges pour les collectivités explosent », s'alarme-t-il. Selon ses calculs, les coûts de ramassage et d'élimination à la charge des collectivités de la baie pourraient atteindre 1,1 million d'euros cette année, contre 80.000 euros l'an passé.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires