Algues vertes : Les associations dénoncent le manque de courage de l'État

SC avec AFP

Les associations environnementales bretonnes dénoncent le manque de courage de l'État à agir sur les causes de la prolifération des «laitues de mer» et mettent en cause le productivisme agricole et l'élevage hors-sol.

Les associations se sont dites «outrées» du manque de courage politique du gouvernement «qui préfère risquer la vie humaine sur les plages, qui détruit l'image de marque de la Bretagne (...), plutôt que de mettre les points sur les I», indique le communiqué suite à la visite du Premier ministre le 20 août sur une plage des Côtes d'Armor.

Ce déplacement laissait augurer « enfin une autre attitude du gouvernement devant la souillure de la Bretagne provoquée par les élevages hors sol et l'agriculture productiviste », estiment les associations Halte aux marées vertes, Opération nénuphar et Sauvegarde du Trégor.

François Fillon a annoncé la mise en place d'une mission interministérielle qui devra bâtir, dans les trois mois, un plan d'action pour lutter contre la prolifération des algues vertes et « proposer des solutions efficaces de ramassage et de protection de la population ».

Les associations de protection de l'environnement organisent une manifestation le 27 septembre sur une plage d'Hillion, dans la baie voisine de Saint-Brieuc, où la barre des 20.000 tonnes de «laitues de mer» ramassées a été franchie.

Publié par SC avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier