Alimentation : Le prix reste le premier critère d’achat

S C

Alimentation : Le prix reste le premier critère d’achat
Les consommateurs privilégient les bonnes affaires et promotions (DR)

Le prix reste le premier critère des achats alimentaires des Français qui sont de plus en plus nombreux à avoir recours à l’auto-production et à la vente directe, selon un sondage TNS Sofres.

77% des personnes interrogées citent le prix parmi 14 critères d'achat qui leur sont proposés et 40% le placent en première position, selon cette étude, qui porte sur les comportements et la perception des consommateurs, à l'approche du Sial, qui se tiendra à Paris-Villepinte du 19 au 23 octobre.

En pleine "guerre des prix" entre les enseignes de grande distribution, dénoncée par les producteurs agricoles et industriels, elle montre que "50% des personnes interrogées renoncent à acheter certains produits qui coutent trop cher". Les consommateurs privilégient les bonnes affaires et promotions (49%) et comparent les prix (48%).

Pour 59% des Français, "l'alimentation reste un plaisir" mais 47% d'entre eux considèrent que le budget dédié a augmenté au cours des 12 derniers mois.  S'ils font toujours globalement confiance à l'alimentation qui leur est proposée (76%), cette part a néanmoins diminué en deux ans de 8 points.

27% ont recours à la vente directe

Conséquences de la pression sur le budget mais aussi d’une érosion continue de la confiance dans la qualité des produits, on observe une hausse de l’auto-production et un recours significatif à la vente directe.  

4 Français sur 10 "auto-produisent" leur alimentation, qu'il s'agisse de la tomate sur le balcon aux oeufs dans le jardin: un tiers environ cultivent des  fruits et/ou légumes et  1 sur 10 ramasse les oeufs de ses poules.  Par ailleurs, 27% ont recours à la vente directe, que ce soit dans les fermes et auprès des groupements fermiers, des Amap ou les boutiques en ligne des exploitations.

Sondage réalisé en France entre juin 2012 et avril 2014 auprès de 1.000 personnes interrogées en ligne, âgées de 18 ans et plus, représentatives, selon la méthode des quotas.

*Salon international de l'alimentation,

Source SIAL

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires