Allemagne : Les producteurs font plier la grande distribution

SC

Après plus d'une semaine de protestations, les producteurs allemands de lait ont annoncé jeudi à Berlin la reprise de leurs livraisons après avoir réussi à faire plier la grande distribution sur la hausse du prix du lait.

« Je vous demande de reprendre les livraisons de lait dès ce soir », a lancé le chef de la BDM, Romulad Schaber au cours d'une grande manifestation à Berlin. Plusieurs chaînes de supermarchés ont, en effet, accepté de renégocier le prix du lait avec les producteurs. Dès mercredi soir, le discounter Lidl a annoncé une hausse de ses prix à la vente de 10 cts d'euros/l de lait et de 20 cts par plaquette de beurre. L'autre grand discounter, Aldi Sud, s'est dit également prêt à discuter.

La Fédération des agriculteurs (DBV) a aussi recensé des hausses de prix prévues par les enseignes REWE, Netto, Plus, Norma et Tengelmann. La BDM va « faire attention à ce que la hausse des prix revienne vraiment aux producteurs », sous peine de reprendre le mouvement, a déclaré son porte-parole.

« Les conditions sont réunies pour fixer de manière généralisée de nouveaux et justes prix pour le lait », a estimé le ministre de l'Agriculture, Horst Seehofer qui soutenait les producteurs. Il a promis de s'attaquer rapidement à la structure de la filière lait en Allemagne, composée de multiples petites laiteries et petits producteurs peu compétitifs. Des agriculteurs qui risquent d'être mis en danger par l'abandon des quotas de lait au sein de l'Union européenne.

Selon la fédération de l'industrie laitière (MIV), le mouvement de protestation, suivi par 70% des quelque 100.000 producteurs de lait allemands, a causé plus de 100 millions d'euros de pertes aux laiteries du pays.



Source AFP

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier