Apli : Les producteurs de lait bloquent les laboratoires

SC avec AFP

A l'appel de l'Apli, des producteurs de lait français ont repris leurs actions envers les laiteries afin de négocier au plus vite les prix de début 2010 et d'obtenir l'ouverture du Cniel à l'ensemble des syndicats représentatifs.

Cette fois, les producteurs ont décidé de bloquer l'activité des laboratoires interprofessionnels laitiers qui analysent le lait avant sa transformation. Les industriels n'ayant pas le droit de travailler du lait qui n'a pas été analysé, ils risquent donc de voir leurs activités arrêtées. «Cela devrait marcher si tous les labos sont bloqués en France car, sinon, les industriels iront faire analyser leur lait dans les labos ouverts », explique Jean-Marc Paimblanc, de l'Apli.

Plusieurs dizaines de producteurs de lait de l'Apli ont bloqué, aujourd'hui, le laboratoire interprofessionnel laitier (Lilano) de Normandie à Saint-Lô, pour réclamer de nouvelles négociations sur le prix du lait.

Dans l'Ouest, des éleveurs arrivaient également en milieu de journée sur les parkings des laboratoires de Laval (Mayenne) et Chateaugiron
(Ille-et-Vilaine) pour mener des actions de blocage.

L'Apli réclame une renégociation des prix du lait pour le dernier trimestre 2009. Une négociation à laquelle elle demande d'être associée, avec les autres syndicats minoritaires comme la Coordination rurale et la Confédération paysanne. Jusqu'à présent, seul le syndicat majoritaire FNSEA participe à ces négociations.



Publié par SC avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier