Ardèche: d'importants dégâts agricoles suite aux orages

Ardèche: d'importants dégâts agricoles suite aux orages

Les violents orages de dimanche ont dégradé quelque 250 hectares de vigne, et les surfaces de vergers alentour, sur les communes de Saint-Just-d'Ardèche et Saint-Marcel-d'Ardèche, a indiqué mardi Jérôme Volle, président de la FDSEA Ardèche.

Entre 30 et 40 vignerons et une dizaine d'arboriculteurs ont été touchés par la mini-tornade qui a également détruit plusieurs campings de la région, faisant un mort et cinq blessés. "On constate 30 à 80% de pertes selon les parcelles sur les récoltes de raisin, et pour les arboriculteurs, tout est perdu", a-t-il précisé. "Je n'ai jamais vu ça", s'exclame Martine Robert, viticultrice depuis 35 ans, "on avait déjà eu des dégâts à cause de la grêle mais uniquement sur un secteur, là, tous les quartiers ont été touchés". Sur ses 38 hectares de vigne, Martine Robert estime que "80% a subi des dégâts et que 60% de la production est aujourd'hui en danger". Elle ajoute que "si la pourriture s'installe, on perd tout. Il faut tenir un mois et demi avant la récolte. On compte sur le temps, et on verra au fur et à mesure". La viticultrice espère "une aide de l'État". Avec les autres agriculteurs, elle participe mardi soir à une réunion en présence de Robert Verger, vice-président de la FNSEA et des élus locaux. "La rencontre est organisée avant tout pour soutenir les producteurs", rappelle Jérôme Volle, lui-même viticulteur, "je n'ai pas été touché, mais je sais ce que c'est". "Ce sont de lourdes pertes, même si bien sûr, par rapport au drame des campings, ce n'est pas la même dimension", reconnaît-il cependant.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier