Assemblée générale de la FDSEA de l'Orne : Une écologie intelligente, moderne et pragmatique

T.Guillemot

Assemblée générale de la FDSEA de l'Orne : Une écologie intelligente, moderne et pragmatique
- © TG

"PAC 2015-2021 : un véritable élan pour nous assurer une compétitivité internationale ?" Telle était la question posée à Henri Brichart, lors de l'assemblée générale de la FDSEA, qui s'est tenue lundi à Alençon. Le vice-président de la FNSEA s'est gratté la tête pour apporter une réponse à double détente. Une nouvelle PAC encore plus compliquée : versus bouteille à moitié vide. Une agriculture française qui offre de réelles perspectives : versus bouteille à moitié pleine.

Assemblée générale de la FDSEA de l'Orne : Une écologie intelligente, moderne et pragmatique
TG

Paulette Duboust officiellement épinglée...
Officier du mérite agricole depuis plusieurs années, Paulette Duboust n'avait cependant jamais été officiellement épinglée. C'est chose faite des mains de Régis Chevallier, à l'issue de l'assemblée générale de la FDSEA. Régis, Paulette..., un tandem qui a fonctionné pendant 20 ans au service de la Ferme Orne à travers diverses responsabilités au sein de la FDSEA, de la Chambre d'agriculture ou bien encore de l'ADASEA. "Tu as assuré toutes ces responsabilités avec beaucoup de compétence professionnelle et de détermination. Nous apprécions toujours ton dévouement, ta générosité. Tu es toujours à l'écoute des personnes en difficulté", a surligné l'ancien président de la Chambre d'agriculture avant de conclure, "à la retraite avec ton mari, Daniel, vous êtes toujours actifs dans un élan de solidarité. Vous accompagnez les personnes handicapées lors de week-end ou de vacances avec l'association APHI. Paulette, tu accompagnes les personnes en fin de vie à l'hôpital d'Alençon-Mamers. Daniel, tu participes à la récolte et au tri des bouchons de l'amour". Dans sa réponse, sobre et empreinte d'émotion, la récipendiaire à cité Mère Teresa : "transportons des cailloux et nous déplacerons des montagnes"
... et Jackie Legault remercié
Lui n'a pas été épinglé mais remercié. Quand il s'agit d'un élu, c'est rarement bon mais en l'occurrence, c'est un hommage très appuyé qu'a rendu Anne-Marie Denis à Jackie Legault. "Vous avez toujours été à notre écoute. Vous avez toujours été un partenaire loyal et dévoué du monde agricole". Le conseiller général de Longny-au-Perche, et président de la commission de l'agriculture et du développement rural, assistait en tant qu'élu à sa dernière assemblée générale de FDSEA. Jackie Legault n'était pas en campagne, il ne se représente pas, il aime simplement la campagne et ses premiers acteurs : les agriculteurs. Avec Paulette, il a bien scoré à l'applaudimètre. La Ferme Orne lui dit "merci".

Dénominateur commun entre l'assemblée générale de la FDSEA et celle des JA (Jeunes Agriculteurs) qui s'est tenue quelques semaines auparavant : le dossier environnement. Serait-il l'ennemi du monde agricole et l'empêcheur de développer en rond ? "Non, a insisté Henri Brichart. Nous en sommes les premiers acteurs mais nous voulons une écologie intelligente, moderne et pragmatique". Pragmatique, Guillaume Larchevêque (président de JA) l'est. "On nous dit que c'est pour répondre aux attentes de la société mais je reste perplexe. Les Verts se sont prix une volée aux Européennes; non ?"
L'environnement :
une attente de la société ?
"Dont acte, a répondu Henri Brichart, mais dans la plupart des conseils régionaux, par exemple, le responsable des questions agricoles est quelqu'un qui a une sensibilité écologique. Nous sommes bien obligés de faire avec". C'est aussi du pragmatisme. Quant au fait de penser que, depuis des années, les politiques se sont servis de l'agriculture comme monnaie d'échange environnementale par rapport au nucléaire, ça devient de la supputation.
Sur le dossier environnement toujours, la haie avec sa sanctuarisation à travers la BCAE 7 ne passe pas dans l'Orne. Henri Brichart en a refait l'historique en précisant que la prise en compte, ou pas, dans les surfaces abondant les aides avait fait débat en région. Débat tranché à ce jour mais qui pose questions, notamment aux jeunes. "Si je n'ai ni le droit de retourner mes prairies ni celui d'arracher quelques haies, que me reste-t-il comme marge de manoeuvre pour me restructurer ?" Et le vice-président de la FNSEA de préciser : "une règle de conditionnalité est fixée pour un an. C'est donc un dossier que nous n'abandonnons pas".
Un contexte différent
L'environnement : attente sociétale réelle ou fictive? Toujours est-il qu'il s'agit bien d'un élément nouveau de ce contexte PAC 2015-2021. Autres évolutions : "nous sommes entrés dans une politique de l'offre et de la demande et dans un monde volatil", a rappelé Henri Brichart. Et si les agriculteurs se posent beaucoup de questions, c'est presque une constante "mais les perspectives pour l'agriculture française et l'agriculture européennes sont intéressantes. On est en capacité d'y aller si on sait relever les défis".
Pas facile cependant, demain, de piloter une exploitation avec une telle volatilité. "Plusieurs productions, DPA... Ce sont des formes d'assurance". Mais Dominique Bayer de rebondir : "avec une année correcte tous les 5 ans en viande bovine, ce ne sont pas les DPA qui vont nous sauver".
"D'accord, il n'y a pas de recette miracle. Le prix est la donnée fondamentale de notre métier pour en vivre", a concédé le vice-président de la FNSEA. Et de conclure : "ce n'est pas sur la PAC qu'il faut compter pour être plus compétitifs demain mais la France a des atouts. La contractualisation est une voie d'avenir encore faut-il que les pouvoirs publics donnent les moyens aux producteurs de faire respecter les règles contractuelles". Pan sur le bec de Lactalis "qui se comporte comme un seigneur du moyen-âge mais l'équilibre avec l'acheteur, ça dépend aussi de nous". Dit autrement : rejoignez les OP.

Source l'Agriculteur Normand

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires