Aude : Des centaines d'hectares de vignes touchés par la grêle

La grêle vient de frapper les vignobles audois détruisant des centaines d'hectares alors que 2011 s'annonçait comme un bon millésime après plusieurs années difficiles.

Un épisode de grêle a ravagé lundi en quelques dizaines de minutes des centaines d'hectares de vignes sur la montagne d'Alaric, les premières pentes du massif des Corbières à l'est de Carcassonne, indique le directeur de la chambre d'agriculture de l'Aude, Jean Héritier.

500 hectares auraient été criblés au sud de la montagne, dont les quatre cinquièmes ont été entièrement détruits. Au nord, 400 hectares ont été touchés dans une moindre mesure. Environ 300 exploitations sont concernées. A priori, des rameaux devraient reprendre sur les ceps, mais beaucoup ont été détruits alors qu'ils portaient leurs premières grappes.

Les quelque 3.000 viticulteurs de l'Aude, affectés ces dernières années par la baisse des cours et de la consommation, la crise économique et la sécheresse, espéraient en avoir fini avec les vicissitudes. En 2009 et 2010, le département n'aura produit qu'un peu plus de deux millions d'hectolitres, pour un potentiel de cinq millions, rapporte Jean Héritier. L'Aude souffre aussi de l'image de «productrice de vins de table», qu'elle tâche de modifier en fournissant un effort de qualité, rappelle M. Héritier.

En 2011, les prix sont remontés et l'Aude avait été préservée de la sécheresse qui sévit ailleurs.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier