Avec la FDSEA de l'Orne : Faites le plein d'économies et d'énergie

Thierry Guillemot

Depuis 4 ans, l'opération “commande groupée de fuel” coachée par la FDSEA a permis à la ferme Ornaise d'économiser plus de 100 000 e. Alors vous aussi, osez un plein d'économies.

2500 heures de tracteur pour 15 000 à 20 000 litres de fuel consommés par an. A l'Earl Marie, on chasse le gaspi du côté du poste énergie. D'abord en restant attentif à la consommation de chaque tracteur mais aussi en s'appuyant sur la synergie de groupe au travers de l'opération “commandes groupées de fuel” initiée par la FDSEA il y a 4 ans.

Denis Marie

Denis Marie

Jouer collectif

Installé en 1993 au Ménil-Hubert sur une exploitation de 150 ha dont 50 d'herbe, Denis Marie a toujours joué collectif. Avant que la FDSEA ne mette en place ce service collectif d'achat de fuel, il se groupait déjà avec des voisins pour passer commande. “Mais la logistique n'était pas bien cadrée, se souvient-il. C'est celui qui était en rupture de stock qui devait prendre les choses en main : contacter les collègues, contacter les fournisseurs...” Du temps à y passer et un effet groupe limité. Alors quand la fédé a assuré, ça l'a rassuré et il vante aujourd'hui la simplicité de la procédure. Il suffit de remplir un bon de commande (ci-contre) et de le renvoyer à la FDSEA avant une date butoir pré-déterminée. Une fois les commandes collectées, un appel d'offres est lancé auprès des fournisseurs. Appel dont le résultat est communiqué sur le blog du syndicat (www.fdsea61-blog.com).

Alexis Leherle

Alexis Leherle

 

665 000 litres en 2009

“En 2009, 288 commandes ont été passées dans l'Orne pour un volume total de 665 000 litres”, calcule Alexis Leherle, animateur à la FDSEA et en charge du dossier fuel.Quant à l'économie générée, elle a été de l'ordre d'une cinquantaine d'euros aux 1 000 litres sur les dernières commandes.Même s'il a doublé sa capacité de stockage (10 000 l), Denis Marie s'approvisionne 4 fois par an à hauteur de 3 000 à 5 000 l en fonction du tarif. “Etaler ses commandes pénalise moins la trésorerie,” insiste-t-il.Autre point mis en avant par notre éleveur : “la qualité du fuel est contrôlée. Ce que nous ne pouvions pas nous permettre qand nous travaillions à plus petite échelle”.
Satisfait donc du service mais c'est avant tout par conviction qu'il adhère à la FDSEA (il était auparavant aux JA).N'empêche ! Il verrait bien d'autres opérations de ce type se développer: “des matières premières simples comme de l'engrais, du tourteau de colza ou de soja...”, imagine-t-il.

Prochaines commandes

• Mardi 9 février pour l'est du département.
Pour les cantons suivants : Alençon (Est et Ouest), Argentan, Bazoches sur Hoësne, Bellême, Courtomer, Ecouché, Exmes, La Ferté-Fresnel, Gacé, L'Aigle, Longny au Perche, Le Mêle sur Sarthe, Le Merlerault, Mortagne au Perche, Mortrée, Moulins la Marche, Nocé, Pervenchères, Rémalard, Sées, Le Theil sur Huisne, Tourouvre, Trun, Vimoutiers : votre bon de commande doit être arrivé à la FDSEA avant le lundi 8 février. Livraison prévue entre le 10 et le 12 février.

• Mardi 16 février pour le Bocage.
Pour les cantons suivants : Athis de l'Orne, Briouze, Carrouges, Domfront, La Ferté Macé, Flers, Juvigny sous Andaines, Messei, Passais la Conception, Putanges, Tinchebray : votre bon de commande doit être arrivé à la FDSEA avant le lundi 15 février. Livraison prévue entre le 17 et le 19 février.

DR

DR

 

Source Réussir l'Agriculteur Normand

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier