Aveyron: la conseillère agricole "morte par noyade"

AFP

   Aveyron: la conseillère agricole "morte par noyade"

La jeune conseillère agricole tuée mercredi dans une ferme aveyronnaise est "morte par noyade", a indiqué jeudi soir le procureur de la République à Rodez, Yves Delpérié.

"L'autopsie a confirmé la mort par noyade", a indiqué le procureur. M. Delpérié n'a pas donné plus de précisions, renvoyant au parquet de Montpellier désormais chargé du dossier, en l'absence de pôle d'instruction criminelle dans la préfecture de l'Aveyron. Le parquet de Montpellier devrait notamment communiquer les résultats de l'expertise psychiatrique, effectuée ce jeudi sur le suspect interpellé mercredi, dont la garde à vue a été prolongée jusqu'à vendredi vers 8h. Ce dernier devrait être déféré à ce moment-là à Montpellier en vue d'une possible mise en examen, a-t-on précisé de sources proches du dossier.

Le parquet de Montpellier devrait organiser une conférence de presse vendredi en milieu de journée à ce sujet, selon les mêmes sources. Mercredi, tôt dans la matinée, Elodie Bonnefille, 26 ans, technicienne de la chambre d'agriculture en mission sanitaire de routine dans une ferme laitière de Mayran, à une vingtaine de kilomètres de Rodez, a été "agressée", "traînée et tuée" et son corps jeté dans un étang, avait indiqué M. Delpérié, lors d'une conférence de presse mercredi soir à Rodez.

Un suspect, l'un des deux frères gérant cette exploitation familiale, Xavier Espinasse, 47 ans, a été interpellé mercredi et placé en garde à vue. Mais il n'a donné "aucune raison de son geste" et ses "motivations sont extrêmement floues", avait précisé le procureur.

Publié par AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier