Bactérie Eceh : Des graines germées soupçonnées

Bactérie Eceh : Des graines germées soupçonnées

La traque à la bactérie mortelle s'oriente vers les germes et autres jeunes pousses d'une exploitation agricole bio en Allemagne, mais les autorités jouent la prudence.

Depuis dimanche, les graines germées sont dans le collimateur des autorités sanitaires allemandes, qui avaient jusqu'ici jeté l'opprobre sur les concombres, tomates et salades crus.

« Nous avons certes des indices clairs qu'une entreprise de Uelzen (nord) est apparemment une source d'infection, mais nous devons attendre la confirmation des tests de laboratoire », a déclaré le ministre allemand de la Santé, Daniel Bahr, dimanche soir, à la chaîne publique ARD.

« La preuve définitive n'en a pas encore été apportée », a mis en garde Gert Lindemann, ministre de l'Agriculture de l'Etat fédéré de Basse-Saxe, où se trouve l'exploitation agricole mise en cause. « Les présomptions sont toutefois si fortes que nous devons recommander aux consommateurs de renoncer pour l'instant à la consommation de graines germées », déclare-t-il.

1.605 cas de contamination

L'entreprise produit une variété de graines germées (brocoli, radis, moutarde, alfalfa...) ou de jeunes pousses de haricots (mungo, azuki...), essentiellement pour les salades, venues d'Allemagne, mais travaille aussi avec d'autres pays européens et de l'Extrême-Orient.

Le bilan de l'épidémie liée à la bactérie Eceh atteint désormais 22 décès en Europe, dont 21 en Allemagne. Au total, dans les pays membres de l'Union européenne, on dénombre 1.605 cas de contamination par la bactérie Escherichia coli entérohémorragique (Eceh), dont 1.536 en Allemagne.

En 1996, une épidémie similaire avait éclaté au Japon, faisant plus de 10.000 victimes, dont huit morts. Dans les sept années suivantes, 14 personnes devaient décéder au cours d'épidémies sporadiques. Les autorités sanitaires nippones avaient soupçonné les graines de radis germées, mais aucune preuve n'était venue étayer ces accusations et l'origine de l'épidémie n'a jamais été établie.

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier