Bienvenue à la ferme : grosse commande de Noël

J-M.Authié

Bienvenue à la ferme : grosse commande de Noël
L’association de producteurs Bienvenue à la ferme conditionne elle-même les 550 paniers gourmands commandés cette année. - J-M.A

Les paniers de Noël, cantaliens et gourmands, séduisent des comités d’entreprise jusqu’en région parisienne.

Ce n’est pas un conte de Noël, et pourtant ! Bienvenue à la ferme vient de conditionner une commande de 380 paniers gourmands pour un comité d’entreprise parisien. Une commande exceptionnelle qui vient bonifier la qualité du travail des différents producteurs. Depuis 2009, l’association Bienvenue à la ferme Cantal diversifie ses activités en proposant son panier gourmand, essentiellement aux comités d’entreprises. Bon an mal an, ce sont près de 250 colis qui partent et qui valorisent la dizaine de producteurs locaux impliqués.

Un panier à onze produits

“Nous travaillons essentiellement localement, avec les mairies, les associations  de  personnel..., confirme Dominique Dufayet, animatrice de Bienvenue à la ferme. L’an dernier, un CE de Béziers nous a même contactés.” Visiblement, le bouche à oreille a dû fonctionner entre l’Hérault et l’Île-de-France puisque c’est un CE parisien qui s’est manifesté en 2014. “Ils sont venus au printemps pour goûter nos produits. Ils étaient partants pour un colis composé de sept à huit produits. Au final, ils sont repartis avec un colis à onze produits.” Foie gras, rillettes, terrines, pounti, blanquette, escargots, sablés, vin, crème et confit ont ainsi pris la route, mercredi, de la Capitale. Comme un bonheur ne vient jamais seul, un important centre social cantalien vient également de passer commande de 155 colis pour la fin de l’année. “C’est bien la preuve que nos produits marchent. Entre le Drive fermier, le panier fraîcheur avec la SNCF et nos colis, c’est la confirmation que le circuit court fonctionne. C’est aussi la confirmation que le consommateur y porte un réel intérêt”, se réjouit Dominique Dufayet, car la commande a doublé en un an.

 

Droits de reproduction et de diffusion réservés.

 

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier