Bilan de santé de la PAC : Dominique Barrau : «La mobilisation FDSEA-JA a été entendue»

Communiqué

Le président de la FDSEA de l'Aveyron réagit aux annonces de Michel Barnier concernant les choix français pour la réforme de la PAC.

«Le ministre de l'agriculture Michel Barnier, dans le cadre de l'application des accords du 20 novembre dernier sur le bilan de santé de la PAC, a décidé ce lundi 23 février, un certain nombre d'orientations qui concernent l'agriculture à l'herbe avec l'accompagnement de la revalorisation de l'ICHN, des mesures spécifiques destinées aux élevages ovins, au lait de montagne, et aux veaux sous la mère qui concernent particulièrement notre département de l'Aveyron. Le ministre a notamment décidé la mise en place d'un système d'assurance récolte, d'un fonds sanitaire, d'un «plan protéines» et des mesures de soutien à l'agriculture biologique.
Je constate que M. Barnier a tranché en prenant en compte les particularités des zones d'élevages herbagères situées en zones difficiles. Cela ne fait aucun doute que la mobilisation de la FDSEA et des JA, de leurs adhérents et responsables, engagée depuis deux ans et demi sur ces différents dossiers, a été entendue. Le grand rassemblement de Clermont Ferrand de cet automne et plus près de nous, la mobilisation des agriculteurs aveyronnais du 18 février dernier à la préfecture, ont, sans conteste, contribué à ces nouvelles avancées en faveur de nos régions d'élevage.
Le ministre de l'agriculture a donc traduit dans le bon sens l'expression de certaines de nos attentes, même s'il manque l'accompagnement des actifs dans le cadre des corrections d'handicaps».

Dominique BARRAU
Président de la FDSEA de l'Aveyron

Source La Volonté Paysanne

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier