Bilan météo : Un mois de mai extra sec

Le mois de mai a été chaud mais surtout exceptionnel par sa faible pluviométrie. Les précipitations sur la France n'ont représenté que 33% de la normale saisonnière.

Avec une température moyenne mensuelle mesurée à 17°C, le mois de mai est supérieur de 2°C à la normale saisonnière, d'après le dernier bilan du ministère de l'Agriculture. A l'exception du 4, du 15 et du 28 mai, les températures quotidiennes se sont maintenues à des valeurs supérieures à la normale tout au long du mois. Elles ont grimpé jusqu'à 8°C de plus que les normales mensuelles dans le sud-est les 24 et 25 mai et 7°C de plus dans le nord le 8 mai. Toutes les régions de la métropole sont concernées par ces températures élevées et plus particulièrement le sud-ouest.

Mais c'est surtout le manque de pluie qui caractérise ce mois de mai 2011. Tout comme le mois d'avril, mai a été exceptionnel par sa faible pluviométrie. Les précipitations de mai sur la France n'ont représenté que 33% de la normale saisonnière. Toutes les régions sont concernées et le déficit de pluviométrie va jusqu'à frôler les 100% sur le pourtour méditerranéen, l'embouchure de la Garonne et le nord du pays.

Les précipitations cumulées depuis le 1er mars 2011 sont inférieures à la normale sur presque tout le territoire, et plus particulièrement dans le nord et sur l'embouchure de la Garonne. Seules quelques zones éparses de la côte méditerranéenne et de la Corse sont au-dessus des normales de saison.

Le niveau des réserves utiles des sols en eau poursuit sa baisse. Il est déficitaire sur l'ensemble de la France métropolitaine, excepté sur la montagne du Béarn. Ce niveau est inférieur de plus de 55 % par rapport à la normale sur une grande partie du sud-ouest, une large zone autour du lac de Genève et les alentours de Dieppe.

Source Source : Agreste

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires