Bilan météo : Un mois de mars pluvieux

SC

Les précipitations de mars sont excédentaires sur presque tout le territoire. Le niveau des réserves utiles des sols remontent, mais les régions du sud de la France restent encore touchées par le manque d'eau.

Les précipitations du mois de mars sont excédentaires sur l'ensemble du territoire, excepté dans le sud-est de la France. Elles sont tombées de façon régulière tout au long du mois et sont en moyenne 40% plus élevées que les normales de saison. Entre le 1er et le 20 mars, le cumul des précipitations est jusqu'à trois fois supérieur à la normale sur la Seine-maritime et la Somme. Il reste très important sur toute la frontière nord de la France. A l'inverse, il est quasi nul des Pyrénées orientales aux Bouches du Rhône, ainsi que sur la région lyonnaise.

Malgré ce mois de mars pluvieux, les précipitations cumulées depuis le 1er septembre 2007 persistent à être déficitaires sur la majeure partie du territoire. Ce manque d'eau se concentre plutôt dans le sud du pays alors que le cumul des précipitations reste supérieur à la normal au nord d'une zone allant de la Bretagne à l'Alsace, ainsi qu'en Corse.

Le niveau des réserves utiles des sols s'est amélioré sur une grande partie de la France. L'écart par rapport à la normale devient positif sur les deux tiers nord du pays. ll reste négatif dans le sud, où des zones sont particulièrement touchées : la Corse du sud, les Alpes de haute Provence, le Var, le Lyonnais, et le secteur d'Agen à Narbonne, ont un niveau de réserve utile proche de la moitié de la normale.

Au niveau des températures, mars 2008 est conforme à la normale de saison. Les températures moyennes supérieures aux normales saisonnières se situent essentiellement sur le pourtour de l'hexagone. Elles sont particulièrement élevées sur le département du Var.

Source Agreste Conjoncture

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier