Biocarburants : L'Allemagne revoit ses ambitions à la baisse

SC

Le ministre allemand de l'environnement Sigmar Gabriel a annoncé l'abandon de plusieurs mesures visant à augmenter la part de biocarburant utilisé par les véhicules.

L'Allemagne devait augmenter à 10 % la proportion d'éthanol dans l'essence en 2009, pour atteindre 20 % en 2020. Le ministre de l'environnement Sigmar Gabriel avait lancé ce projet sous réserve que le nombre de véhicules inadaptés ne dépasse pas le million. Mais ce mélange s'avèrerait plus corrosif que les carburants classiques, ce qui occasionnerait une usure plus rapide des moteurs. Une étude réalisée récemment par la Fédération allemande des importateurs de voitures, estime à 3,3 millions le nombre de véhicules produits à l'étranger qui ne pourraient fonctionner avec ce type de carburants.

« La politique environnementale ne peut contraindre plusieurs millions d'automobilistes à passer au Super-plus, plus cher, d'autant qu'il s'agit souvent des personnes les plus modestes », se résout Sigmar Gabriel. Ainsi, seul le diesel devrait comprendre en janvier, 7 % d'éthanol.

« Ce recul n'aura aucune conséquence sur la politique de lutte contre le réchauffement climatique du gouvernement, les constructeurs devront simplement atteindre cet objectif par d'autres moyens technologiques ». Sigmar Gabriel se veut rassurant et propose de compenser en augmentant la part d'énergies renouvelables dans la production d'électricité à 30% d'ici à 2020, contre les 27,5% prévus.

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier