Biocarburants : Levée de bouclier des organisations agricoles

SC

Les organisations agricoles dénoncent la décision du gouvernement de mettre fin en 2012 à la fiscalité privilégiée dont bénéficiaient depuis 2005 les biocarburants.

« En proposant dans le projet de loi de finances 2009 d'amputer puis de supprimer à un proche horizon le dispositif fiscal existant, le gouvernement se montre prêt à renier ses engagements », estime dans un communiqué le syndicat des producteurs de grandes cultures (blé, maïs et oléoprotéagineux), Orama. « Cette attitude (...) est incompréhensible et inacceptable », ajoute Orama qui fait valoir les « investissements massifs » réalisés dans ce secteur.

« Nous sommes dans une situation de grande incohérence », regrette pour sa part la Confédération des planteurs de betteraves (CGB). Selon elle, la décision du gouvernement remet en cause l'existence même d'outils industriels lancés au vu d'objectifs fixés par l'État.

Même indignation au syndicat national des producteurs d'alcool agricole (SNPAA) qui évoque la faillite de la filière bioéthanol française et la destruction de milliers d'emplois.


Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier