Biocarburants : USA : 15% d'éthanol dans l'essence

L'Agence américaine de protection de l'environnement (EPA) autorise désormais la vente de carburants contenant jusqu'à 15% d'éthanol (E15), contre 10% actuellement, pour les automobiles et les utilitaires.

Cette décision concernera, en 2011, les 65 millions de véhicules produits depuis 2007, soit un tiers de la consommation d'essence du pays, selon l'EPA. Une proportion qui devrait augmenter rapidement. En effet, les véhicules fabriqués entre 2001 et 2006 pourraient être concernés dès le mois de novembre, une fois les tests terminés. Pour les voitures plus anciennes, les essais sont insuffisants pour montrer que l'utilisation d'un carburant plus riche en biocarburant est compatible avec le fonctionnement du moteur.

Cette autorisation ne constitue pas une obligation pour les stations-service. Elle s'accompagne en outre de règles strictes d'information et d'étiquetage à la pompe, ainsi de contrôle.

Rendre l'Amérique plus indépendante

La norme précédente, dite E10, était en vigueur depuis 1979. Elle a déjà fait des États-unis, un énorme consommateur d‘agrocarburants produits à partir de maïs (éthanol) ou soja (biodiesel). Une loi adoptée par le Congrès en 2007 fixe comme objectif une consommation de 136 milliards de litres de biocarburants d'ici à 2022. L'objectif étant de réduire la dépendance des États-unis aux importations de pétrole, un but repris à son compte par le président Barack Obama.

Le secrétaire américain à l'Agriculture, Tom Vilsack, s'est félicité de cette annonce. « Non seulement augmenter la consommation d'éthanol pour les voitures et les utilitaires apporte une nouvelle source de revenus aux producteurs de biomasse et de biocarburants (..), mais cela va nous aider à atteindre l'objectif de l'administration Obama », a-t-il déclaré.


Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier