Biotechnologies : Catherine Bréchignac, candidate à la présidence du Haut conseil

SC

La présidente du CNRS Catherine Bréchignac est candidate à la présidence du Haut conseil sur les biotechnologies, chargé notamment des OGM.

Catherine Bréchignac, 62 ans, physicienne spécialiste de la physique atomique et auteur de plus de 150 publications, préside le CNRS depuis 2006. Elle sera entendue le 1er avril par la commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale puis par le Sénat le 8 avril.

Le ministère du Développement durable recherchait depuis le début de l'année dans la plus grande discrétion une personnalité scientifique indiscutable. En décembre, les députés ont rejeté à la quasi-unanimité le premier candidat présenté par le gouvernement, le scientifique Jean-Luc Darlix, directeur de recherches à l'Inserm. Plusieurs ont ensuite décliné l'offre.

Le Haut conseil sur les biotechnologies a été créé par la loi sur les organismes génétiquement modifiés, adoptée en 2008, qui stipule qu'il sera présidé par un scientifique. Il a pour vocation d'éclairer le gouvernement sur les questions concernant les OGM ou toute autre biotechnologie. Il peut se saisir d'office, à la demande de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques, ou à la demande d'un député ou d'un sénateur, des associations de défense des consommateurs ou de protection de l'environnement.
.

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier