Bouches-du-Rhône : 1.200 hectares de zones agricoles perdus chaque année

Mille deux cents hectares de zones agricoles sont perdus chaque année dans les Bouches-du-Rhône, a dénoncé la Chambre d'agriculture de ce département, dans un communiqué, en mettant en cause notamment l'inaction d'une collectivité locale.

Cette disparition de terres agricoles, en majorité pour construire des zones d'activité et de l'habitat, va en s'accentuant: elle était d'environ 800 hectares par an il y a quelques années, selon un porte-parole de la Chambre, qui montre du doigt l'intercommunalité Agglopole Provence regroupant 17 communes, dont Salon-de-Provence, au nord de l'Etang de Berre.

« Dès la création de la communauté d'agglomération Agglopole Provence, en 2003, la Chambre d'agriculture a proposé de mettre en place une politique de développement agricole, à l'instar de celle de la Communauté d'agglomération du Pays d'Aix. Aucune action en faveur de l'agriculture n'a abouti », déplore la Chambre dans le communiqué. « Depuis deux ans, la Chambre d'agriculture essaie de se faire entendre dans le cadre de la concertation du SCOT (schéma de cohérence territoriale) et lors de l'élaboration des PLU (plans locaux d'urbanisme) pour défendre les terres agricoles. Ce positionnement a peu d'effet sur le déclassement des terres agricoles. Au mieux, les projets divers de zones d'activités sont reportés à moyen terme », a-t-elle ajouté.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier