Bovins : Conditions d'application pour l'aide à l'engraissement

La Fédération nationale bovine, revendique « des critères d'application » pour l'aide « à l'engraissement des jeunes bovins, qui serait dotée de 8 millions d'euros, à partir de 2012 dans le cadre des ajustements annuels prévus par le règlement PAC au titre de l'article 68 ».

La FNB a demandé au cabinet du ministre de l'Agriculture que « cette mesure soit liée à une contractualisation avec un abatteur, ou plus avec un distributeur, et pour un contrat d'au moins 5 ans, de façon à impliquer un réel engagement de l'ensemble des acteurs de la filière ». Pour elle, « une aide à l'engraissement ne saurait être un simple soutien à l'animal qui aurait pour conséquence d'entretenir des prix bas, voire de les faire baisser d'autant ».

De son côté, la Confédération Paysanne, dans un communiqué du même jour considère à l'inverse que « la professionnalisation de l'engraissement ne peut pas passer par des mesures discriminatoires ». Elle « ne comprend pas pourquoi une aide instituée dans le cadre de l'article 68 pourrait être réservée aux seuls ateliers d'engraissement d'une capacité supérieure à 50 places ».

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier