Brésil : Les paysans «Sans Terre» se réjouissent de l'échec de l'OMC

Le Mouvement des travailleurs ruraux sans terre du Brésil (MST) s'est félicité de l'échec des négociations du Cycle de Doha à l'OMC, estimant que c'est une bonne chose pour les pauvres des pays sous-développés.

« L'échec de Doha, même si le gouvernement brésilien a accepté de façon honteuse la proposition des pays riches, a été positif pour les pauvres des pays sous-développés », déclare, Joao Pedro Stedile, dirigeant national du MST.

Dans les négociations, le Brésil prônait une ouverture des marchés agricoles des pays riches tandis que les Européens et Américains réclamaient l'accès de leurs produits industriels et de leurs services aux marchés des pays en développement.

M. Stedile rappelle que l'organisation paysanne internationale Via Campesina considère que « les aliments ne peuvent pas être traités comme une marchandise, en laissant de côté les besoins des peuples, afin d'assurer le bénéfice des entreprises multinationales ».

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier