Bretagne : Un vaste plan d'épandage de lisier annulé par la justice

Le tribunal administratif a annulé un vaste plan d'épandage de lisier de porc dans la région de Rennes qui avait été autorisé par le préfet d'Ille-et-Vilaine.

Le projet du GIE Terre-Eau, regroupant 44 éleveurs de porcs d'Ille-et-Vilaine, était de transférer 35.000 m3 de lisier de cantons en surcharge d'azote autour de Vitré vers des communes de la périphérie de Rennes.

Saisi par l'association Eau et Rivières, le tribunal a jugé dans sa décision que le projet était de nature à porter atteinte à la ressource en eau et que les prescriptions de l'arrêté (du préfet du 9 août 2007) apparaissaient insuffisantes pour prévenir les risques relatifs à la qualité de l'eau.

Au delà des nitrates, ce sont surtout les «excès de phosphore» qui inquiétaient Eau et rivières dans ce projet.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 2

lachevrevache

C'est vieux cet article, mais je parie que le problême est toujours présent. Tout ça pour remplir les frigos européens d'excédents, payés par le contribuable, qui va encore les racheter sous forme de saucissons sur les marchés de plein-air avec mention "produits du terroir".Chargeons ça dans des wagons citernes pour arroser la Beauce. La pauvre, au point où elle en est, comme ça on y mettra moins de nitrates... Mais non, j'rigole, on en mettra quand même!

freiheit

laisser couler la sauce dans ce beau tribunal..........

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires